Optimisez votre assurance emprunteur : 12 000 euros économisés en moyenne

Optimisez votre assurance emprunteur : 12 000 euros économisés en moyenne

À force de marteler que les emprunteurs peuvent déléguer leur assurance emprunteur chez un indépendant, ces derniers vont peut-être vouloir en définitive économiser ces fameux « 12 000 euros» sur 20 ans.

Malgré la loi Lagarde (qui autorise la liberté de choix de l’assurance crédit), et malgré les articles des journalistes, les acquéreurs ne sont que 15% en 2011 à opter pour une délégation d’assurance de prêt. Le durcissement des banquiers pour protéger leur chiffre d’affaires n’est pas innocent à ce phénomène. Elles ne souhaitent pas renoncer si facilement à 12 000 euros par dossier soit ce que peuvent économiser un couple de cadres non-fumeurs de 35 ans empruntant 200 000 euros si ce couple choisit une assurance chez un indépendant.

Avec un contrat sur option, vous pouvez demander l’élargissement des garanties par exemple « garanties des maladies psychiques ou dorsales», « pratique de sports à risques”, ou “invalidité permanente partielle”.

En théorie, la banque ne peut pas modifier le taux proposé si vous ne prenez pas son assurance groupe. Si vous décidez de choisir d’assurer votre prêt par une assurance emprunteur individuelle, sachez obtenir de la banque au préalable une proposition écrite de taux de crédit.

L’assemblée Nationale a adopté en 1ere lecture le 11 octobre la loi Lefebvre, loi sur la consommation. Elle comporte une nouvelle interdiction pour les banques : elles ne pourront plus facturer des frais de délégations d’assurance de prêt.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.