Déclarations de Christine Lagarde : le courtier Cafpi salue une « grande victoire pour les emprunteurs »

Déclarations de Christine Lagarde : le courtier Cafpi salue une « grande victoire pour les emprunteurs »

Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi a annoncé la semaine dernière son souhait de modifier la disposition législative autorisant les banques, lors de la souscription d’un prêt immobilier, à imposer au consommateur d’adhérer au contrat d’assurance emprunteur qu’elles commercialisent.

Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi, s’est réjouit dans un communiqué « de la fin d’un monopole » en rappelant tout de même que depuis une quinzaine d’année Cafpi (ainsi que d’autres courtiers en crédit) s’efforçait de présenter aux banques des délégations d’assurance, des contrats d’assurance de prêts souscrits par les emprunteurs auprès de certains assureurs, et délégués (d’où le nom) au profit des banques. Ce qui permet aux emprunteurs « de réaliser une économie de 30 à 50 % par rapport aux formules packagées (assurance + crédit) généralement offertes par les banques traditionnelles ».

Dès 2010, le consommateur devrait pouvoir librement choisir son assurance emprunteur, à condition que l’assurance de son choix présente des garanties équivalentes à celles proposées par la banque. Rappelons que l’assurance emprunteur n’est pas légalement obligatoire mais en pratique, il est extrêmement difficile d’obtenir un crédit immobilier sans assurance. 30 % des Français détiennent une assurance emprunteur, soit près de 8 millions de ménages.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.