Assurance Emprunteur : délais de carence

Assurance Emprunteur : délais de carence

Une assurance emprunteur permet de garantir l’acquittement d’un emprunt
contracté, en cas de décès, d’invalidité ou encore de perte d’emploi. Un contrat d’assurance étant destiné à prévenir un risque susceptible de ne pas avoir lieu, et non de réparer un risque prévu, les délais de carence ont été mis en place par les compagnies d’assurances.

Le délai de carence :

Période déterminée par le contrat, qui prend effet à la souscription et pendant
laquelle la garantie ne peut être appliquée.
Le souscripteur n’est donc pas couvert pendant ce laps de temps.
Les garanties sont applicables une fois ce délai de carence arrivé à expiration.
Le délai de carence concerne surtout les garanties ITT, IPT et IPP. Il n’y a pas de délai de carence en cas d’accident. Les délais de carence s’appliquent en cas d’incapacité ou invalidité consécutive à une maladie. Notez que le délai de carence d’une assurance chômage, selon les assureurs, varie en 6 et 12 mois. En cas de chômage ou perte d’emploi durant cette période, aucune indemnité ne pourra être demandée (attention à la date de la fin de la période de carence qui est conditionnée par soit la date de fin de votre préavis, la date de vos versements ASSEDIC, ou soit la date de licenciement).

Délais de carence d’une assurance emprunteur :

La durée minimale est le plus souvent d’1 mois et au maximum de 12 mois.
Ces délais peuvent être différents d’une compagnie à l’autre. Important : ils doivent absolument figurer dans le contrat d’assurance emprunteur que vous signez.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.