Assurance crédit : le CCSF recommande plus de concurrence

Assurance crédit : le CCSF recommande plus de concurrence

En théorie, depuis 2010, la loi Lagarde vous permet de choisir une assurance de prêt autre que celle de l’organisme prêteur. Dans les faits, selon la FFSA seuls 11% des contrats d’assurance emprunteur sont des délégations d’assurance. Autrement dit, 89% des contrats d’assurance de prêt sont souscrits auprès des banques prêteuses. Le 20 mars, le comité consultatif du secteur financier a émis un avis unanime et des recommandations à suivre aux banques afin de favoriser une libre concurrence.

La fiche standard d’information sur les possibilités d’assurance emprunteur doit être présentée à chaque demande de prêt immobilier. Grâce à ce document qui doit être le plus lisible possible, le consommateur devra être en mesure de comparer les contrats. Par ailleurs, les refus d’un organisme prêteur de délier le contrat d’assurance du prêt doivent être motivés et notifiés au consommateur dans les brefs délais. Le temps est souvent compté dans le cas d’un montage de prêt, la vitesse reste déterminante pour trouver des solutions alternatives.

Tout ceci n’est qu’avis en ce sens que cela ne va pas plus empêcher une banque de ne pas jouer le jeu. La loi Lagarde devra en définitive être réformée afin d’être plus efficace en faveur des consommateurs.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.