Le pouvoir d’achat immobilier à Paris a diminué de moitié depuis 2000

Le pouvoir d’achat immobilier à Paris a diminué de moitié depuis 2000

Depuis 2000, les prix à Paris ont augmenté de 173 %, entraînant une baisse du pouvoir d’achat immobilier de plus de 50 %, malgré le recul des taux de crédit, passés de plus de 6 % en 2000 à 4 % sur 25 ans en 2011. Ainsi, pour une mensualité de 1 000 € sur 25 ans, sans apport, on peut aujourd’hui acheter 23 m² contre 52 m² en 2000.

« Compte tenu de la hausse des prix, de plus en plus de Parisiens sont contraints de se tourner vers la Petite voire la Grande Couronne. Ainsi 53 % des emprunteurs vivant à Paris, achètent en dehors de la ville, en Ile-de-France pour la plupart, mais aussi en province pour 14 % d’entre eux. Ceux qui peuvent encore devenir propriétaires à Paris ont un apport conséquent souvent grâce à la solidarité familiale. En outre, pour faire face à la hausse des taux, la durée moyenne des prêts a légèrement augmenté, de plus de 6 mois par rapport à l’automne 2010 » analyse Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez meilleurtaux.com

 Source : Meilleurtaux

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.