Crédit immobilier : qui peut emprunter aujourd’hui en France ?

Crédit immobilier : qui peut emprunter aujourd’hui en France ?

Tribune de Jérôme Robin, Président fondateur de VousFinancer.com : Le positionnement des banques est clair pour 2012 : respecter les nouveaux critères imposés par le dispositif Bale III qui vise à renforcer les liquidités de fonds propres d’une banque.

De ce fait les partenaires bancaires modifient en profondeur leur politique crédit et positionnement client. Sur le principe tout le monde peut emprunter mais dans la pratique quand est-il ? Observons-nous réellement un resserrement des conditions d’octroi ?

Nous pouvons dire aujourd’hui que dans leur grande majorité les banques veulent les mêmes clients puisqu’elles ont les mêmes contraintes.
Nous observons donc deux cœurs de cible clients : le primo-accédant, en général un profil jeune de 30 ans, qui acquière pour la première fois sa résidence principale et avec lequel les partenaires bancaires acceptent encore d’opter pour des accords d’octroi avec peu d’apport personnel. Pour les banques c’est avant tout une clientèle facile à équiper (carte, produits d’épargne), à fidéliser et dont les ressources et besoins sont amenés à évoluer.

La deuxième cible va être une clientèle dite : « patrimoniale » c’est-à-dire, qui possède déjà un bien immobilier et que nous allons accompagner dans la diversification de son patrimoine à travers de l’épargne, un placement en défiscalisation…

Les partenaires bancaires sont aussi revenus à certains fondamentaux notamment sur la notion de trésorerie disponible. Aujourd’hui, nous allons regarder quelle est la part de l’épargne qui va être consacrée à l’achat du bien immobilier mais aussi mesurer quelle pourra être la nouvelle capacité d’épargne après le financement du bien, afin que le client puisse se reconstituer une épargne.

Certains établissements spécialisés se démarquent cependant en ce début d’année 2012 en maintenant des positionnements permettant ainsi de proposer des financements sans apport personnel et des durées longues de remboursement jusqu’à 40 ans afin de répondre aux besoins de chacun.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.