20% des ménages seraient resolvabilisés si les prix de l’immobilier baissent de 10%

20% des ménages seraient resolvabilisés si les prix de l’immobilier baissent de 10%

Hier, la Chambre des Notaires publiait ses prévisions pour l’immobilier d’après lesquelles les prix à Paris devraient connaître une baisse de 5 à 10% en 2012.D’après les Notaires, les causes de ces baisses seraient multiples : la détérioration du climat économique, la suppression d’aides telles que le PTZ+ dans l’ancien et le resserrement des conditions d’octroi des crédits immobiliers.

Un signal encourageant pour les ménages…

Ces prévisions à la baisse sont encourageantes car, si les taux de crédits immobiliers restent stables, environ 20% des ménages qui, à ce jour, sont dans l’incapacité d’emprunter, seraient à nouveau éligibles à l’emprunt“, déclare Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis.com.

… mais qui ne résoudra pas la problématique globale du logement en France

« Ces prévisions sont tout de même à relativiser car elles différeront en fonction des quartiers de Paris et du type de bien concerné. Par ailleurs, sachant que le mètre carré dans l’ancien était estimé à 8390 euros*, une baisse de 10% ne le ramènerait qu’à 7551 euros. Gardons en tête que nous avons tout de même connu une augmentation de près de 150% sur ces 10 dernières années. À titre d’exemple, entre septembre 2011 et aujourd’hui, les parisiens ont perdu entre 2 et 3 m2 de surface habitable en raison de la hausse des prix. Une baisse de 10% leur permettrait de regagner entre 3 et 5 m2…Seulement » poursuit Maël Bernier.

 Sources : Empruntis

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.