Tendance du Marché Immobilier : une nouvelle tendance baissière de l’activité et des prix

Tendance du Marché Immobilier : une nouvelle tendance baissière de l’activité et des prix

Immonot.com publie tous les deux mois la tendance du marché. Cette dernière est issue d’une enquête réalisée auprès d’études notariales, par le Professeur Bernard Thion pour Immonot.com. L’enquête concerne les mois de juillet et août 2012.

La croissance économique freine le marché et entraine une nouvelle dégradation.

Les services négociations des études notariales : une dégradation persistante de l’activité

Un sentiment d’impuissance semble s’être emparé de nombre de négociateurs. D’un coté, après la vague des ventes de 2011 afin d’échapper à la nouvelle fiscalité des plus-values, les vendeurs s’arc-boutent sur leurs prix et, de l’autre, les banques octroient difficilement des crédits et les acquéreurs attendent une baisse qui tarde à venir. Il en résulte une prévision d’activité déclinante, en harmonie avec une croissance économique anémiée.

negociations.jpgN.B. Pendant la période estivale, les affaires se sont naturellement assoupies. Mais la reprise n’est pas au rendez-vous cet automne et les prévisions d’activité pâtissent d’une conjoncture très morose.

Prix : une tendance baissière constante

Quel que soit le marché, les prévisions d’évolution des prix s’orientent à la baisse. Concernant les logements, cette tendance à l’effritement est ressentie par 73% de notre panel de notaires, proportion qui s’avère rester stable depuis notre précédente enquête.
« Décisions d’achat difficiles, sauf si prix vraiment négociés à la baisse, de 5 à 10 %. Les vendeurs ne veulent pas admettre de devoir baisser le prix sauf par obligation », souligne Me S. WILLAUME à Reims attestant que cette évolution à la baisse engendre un blocage du marché, alors que les vendeurs devraient davantage assouplir leur position pour ne pas craindre de perdre plus.

Opinions sur l'évolution future des prix / Immonot.comConseil des notaires : vendre à nouveau

Lors de la dernière enquête d’Immonot.com, au vu de résultats plutôt encourageants, l’espoir d’une reprise momentanée du marché avait conduit certains notaires à revoir leur position baissière, Il en allait ainsi dans les régions du Sud et du Nord-Ouest.

Il semble que ces perspectives s’amenuisant, les conseils à la vente en premier se généralisent de nouveau, les ¾ de nos correspondants en affichant la préférence. Cette tendance se retrouve également au niveau des terrains, la proportion des vendeurs passant de 53% à 60%, alors que celle des acheteurs se réduit de 33% à 29%.

logements.jpgterrains.jpg– Sources : IMMONOT.COM / Professeur Bernard Thion pour Immonot.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.