Remontée des prix dans l’immobilier selon les notaires

Remontée des prix dans l’immobilier selon les notaires

Si plusieurs acteurs ont annoncé le retour d’une légère hausse des prix, les professionnels de l’immobilier et les particuliers attendent surtout l’opinion des Notaires sur la question. Rappelons que les Notaires disposent de la photographie du marché immobilier la plus juste grâce à leur plus grand nombre de points de mesure, avec toutefois un décalage par rapport à la réalité du marché de 3 à 6 mois. Le Conseil supérieur du notariat prévoit une remontée des prix des logements anciens cette année à Paris et en Île-de-France, ainsi que dans certaines villes de province telles que Bordeaux, Lille, Lyon, Toulouse ou Nice. En Île-de-France, la hausse se situera surtout dans les quartiers les plus recherchés tandis que dans le reste de Paris intra-muros, le marché se stabilisera en 2010.

Les hausses de prix en Ile-de-France pourraient s’élever de 1 à 3 % selon la Fnaim qui a constaté une stabilisation des prix au premier trimestre 2010. Les Notaires prévoient sur l’année une hausse pouvant atteindre 5 %, en cas de maintien des taux de crédit immobilier à leurs niveaux actuels si attractifs. Toutefois, en région, les disparités sont beaucoup plus importantes. En effet, les Notaires ont constaté que pour le premier trimestre 2010, les prix ont continué à baisser à Toulouse (- 1,9 %) tandis qu’ils ont progressé à Rennes (+ 4,4 %) et sont restés stables à Nantes (+ 0,7 %).

Bon nombre de nos internautes s’interrogent sur l’évolution des prix immobiliers avant de se lancer dans un achat immobilier. Tout d’abord, selon les Notaires, depuis 2008, les prix ont baissé de – 5,6 % pour les appartements et de – 8,8 % pour les maisons. Pour 2010, les spécialistes s’attendent à une certaine tenue des prix, voire une légère progression du fait de la rareté de l’offre face à un forte demande de logements. Néanmoins, bon nombre d’entre eux s’accordent à dire que le marché immobilier pourrait évoluer en W : en cas de remontée des taux, la capacité d’emprunt des ménages reculera et devrait donc tirer à nouveau les prix à la baisse. Pour nos internautes, le moment semble donc propice à l’acquisition : les prix sont stables avec une tendance à la hausse et les taux sont très proches des plus bas historiques.

 Indicateur des taux de crédit immobilier des meilleurs courtiers d’INFOSIMMO | 27 avril 2010

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.