Pas de crise en vue selon Entreparticuliers.com

Pas de crise en vue selon Entreparticuliers.com

Le site d’annonces immobilières Entreparticuliers.com vient de publier son dernier baromètre et constate que le premier semestre 2008 a été « de bonne facture ».

Un 1er semestre « de bonne facture »

Selon le site, le délai moyen des transactions (71 jours) est resté identique en juin, mais il s’est allongé depuis 3 mois de 5 jours par rapport à l’année dernière à la même époque, tandis que la part des ventes conclues en moins d’un mois est également stable à 32 %. Pas de nouvelle baisse des prix à l’horizon : les vendeurs « ne cèdent toujours pas sur le prix », comme en atteste le taux moyen de négociation consenti (6,7 %), inchangé depuis janvier 2007. Néanmoins, à l’échelon national et pour les appartements, après 3 mois de baisse, la tendance est ce mois-ci redevenue haussière (+ 0,8 % sur un mois). Sur 3 mois, « l’évolution des prix des appartements est de + 0,3 % et sur 12 mois de – 2 % », indique Entreparticuliers.com. Pour les maisons, la tendance haussière engagée depuis le début de l’année se poursuit (+ 0,7 % sur un mois). Sur le dernier trimestre, l’évolution des prix des maisons est de + 2,1 % et sur 12 mois nulle (– 0,1 %).
Sur le plan régional, la tendance est, « pour les appartements, haussière dans l’Ouest, baissière sur l’Arc Méditerranéen et neutre dans les autres régions. Pour les maisons, la tendance est haussière en Ile de France, dans le Nord, l’Ouest ainsi que sur l’Arc Méditerranéen, baissière dans l’Est, et neutre en Rhône-Alpes et dans le Sud-ouest ».

Agents immobiliers et médias pessimistes ?

Dans son baromètre, le site se permet de tacler les agents immobiliers : « Nous entendons actuellement ici et là les agents immobiliers se lamenter d’une baisse de leur activité et du nombre croissant de leurs boutiques qui ferment. Nous observons pourtant simultanément que le nombre de biens mis en vente au cours de ce semestre est en hausse de 11,6 % par rapport à l’année précédente. N’est-ce pas le signe de l’accélération de leur déclin annoncé, conjugué à la prédominance des transactions entre particuliers boostées par le succès et l’expansion de notre site Entreparticuliers.com ? », questionne Stéphane Romanyszyn, président d’Entreparticuliers.com. Le moindre constat est, qu’en tous cas, les stocks se regonflent… Reste à savoir si les particuliers entre eux seront plus ou moins performants que les agents immobiliers.

Les médias en prennent aussi pour leur grade : « En dépit des risques de prophétie auto- réalisatrice véhiculée dans les médias à travers les multiples messages pessimistes sur la conjoncture du marché immobilier français, nous pronostiquons pour notre part, qu’aucun bouleversement majeur n’interviendra au cours du second semestre qui devrait ressembler à ce qui a été observé depuis un an et demi, se traduisant dans l’ensemble, par une très grande stabilité », raille Stéphane Romanyszyn. A croire que les médias passent leur temps à relayer les tendances masochistes des professionnels !!

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.