Crise immobilière espagnole : Martinsa-Fadesa en cessation de paiement

Crise immobilière espagnole : Martinsa-Fadesa en cessation de paiement

Coté à la Bourse de Madrid, le groupe immobilier espagnol Martinsa-Fadesa a décidé de se déclarer en cessation de paiement pour « éviter une aggravation de la crise qui pourrait devenir irréversible et avoir de graves répercussions sur ses créanciers et sur l’intérêt de tous ses actionnaires », selon un communiqué.

Le groupe n’a pas réussi à obtenir un prêt de 150 millions d’euros dans le cadre d’un accord de refinancement de 4 milliards d’euros de dettes. Avant la suspension de la cotation, l’action Martinsa-Fadesa avait chuté de 24,74 % à 7,30 euros. Le groupe envisage de se défaire d’une partie de ses employés, selon les médias espagnols, et a déjà programmé la vente d’actifs et la restructuration de ses activités. Le Président de Martinsa-Fadesa et le Conseil d’administration continueront à diriger la société.

Ces mesures s’appliquent uniquement à Martinsa-Fadesa S.A. en Espagne, et ne concernent pas ses succursales internationales, dont les opérations continueront normalement. En France ou il est implanté depuis 2005 sous la marque Financière Rive Gauche, Martinsa-Fadesa, annonce poursuivre ses 26 projets en cours, qui représentent 5 500 logements. Parmi eux, Financière Rive Gauche indique :

 à Paris 11ème, rue du Chemin-Vert, la réalisation d’une opération de 150 logements (en accession et sociaux) et des commerces, dont la livraison est prévue pour le deuxième trimestre 2011 ;

 à Massy (Essonne), 100 000 m² Shon développés avec le fonds d’investissement américain Colony Capital. Ce programme réunira une partie résidentielle, avec des logements en accession et des logements sociaux, une partie résidence de tourisme et des bureaux ;

 à Chambray lès Tours (Indre et Loire), l’aménagement d’un nouveau quartier de 43 000 m² Shon multiproduits (logements en accession et sociaux, bureaux, commerces, résidence tourisme et un hôtel), qui sera livré entre le deuxième trimestre 2010 et le premier trimestre 2011.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.