Marché immobilier : entre nouvelle fiscalité et crise financière

Marché immobilier : entre nouvelle fiscalité et crise financière

Semaine après semaine la situation économique se dégrade accompagnant l’extension de la crise financière et la probabilité d’un resserrement du crédit. Malgré une intervention conjointe des banques centrales américaines, japonaises et européennes et le maintien des profits dégagés par les entreprises industrielles, les divisions en Europe font replonger les marchés, le CAC 40 chutant à 2950 alors qu’il était à 3650 deux mois plus tôt. […]

Un recul important de l’activité notariale

Avec les atermoiements du gouvernement sur la nouvelle fiscalité des plus-values, l’étude révèle un recul important de l’activité notarial. En effet, 45% des notaires ont constaté une baisse de l‘activité compromis, 40% d’entre eux l’ayant d’ailleurs anticipé. Le développement de la crise aidant, les nouvelles prévisions de volume s’avèrent encore plus pessimistes. 51% des répondants estiment une diminution de leur activité pour les deux prochains mois alors que seuls 7%, contre 12% en début d’été, comptent sur une reprise. Cela, malgré les opportunités que devrait offrir le report à février 2012 de l’application de la nouvelle réforme sur la plus-value immobilière des résidences secondaires.

 sources : Immonot.com publie tous les deux mois la Tendance du marché. Cette dernière est issue d’une enquête réalisée auprès d’études notariales par le Professeur Bernard Thion pour Immonot.com. L’enquête concerne les mois de juillet et août 2011.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.