Les primo-accédants : Une population novice sur le marché de l’immobilier

Les primo-accédants : Une population novice sur le marché de l’immobilier

En ce début d’année 2016, annoncée comme celle de la véritable reprise du marché immobilier français, Le-Partenaire.fr enquête sur les difficultés qui pourraient subsister malgré cette embellie.

De manière générale les freins évoqués par les sondés restent identiques à l’étude réalisée il y a un an, à savoir :

 Le prix et les surcoûts

 La multiplicité des intervenants

 L’absence de transparence

 Le manque d’accompagnement

Cependant, on constate que la difficulté la plus évoquée est le manque d’accompagnement (39% en 2015 contre 45% en 2016) pour pratiquement 1 acquéreur sur 2.

51362af3-4843-4761-b524-4602e5a93d55.jpg

Fabienne Aubigny-Laborde, directrice commerciale de Le-Partenaire.fr, estime que « cette tendance haussière s’explique par le retour des primo-accédants sur le marché immobilier grâce à la mise en place du nouveau PTZ. Il s’agit donc d’une population novice de tout cursus immobilier ; nécessitant une prise en charge particulière. »

Le prix et les coûts restent une barrière pour 25% des potentiels acquéreurs. En effet, les frais de notaire et les frais bancaires sont à prendre en compte en plus du prix d’acquisition.

La future loi Macron devrait d’ailleurs s’attaquer aux honoraires des notaires. Le projet de loi prévoit un plancher et aussi un plafond que le montant de frais de notaire ne pourra pas dépasser. Par rapport à l’enquête de l’année dernière, cette part augmente de 7 points de pourcentage.

Fabienne Aubigny-Laborde explique que « pour pallier les craintes liées aux prix et aux coûts annexes, la mise en place du PTZ a été une bonne chose pour les primo-accédants mais un travail important devra être réalisé afin de faciliter les mises en chantier au risque de se retrouver en pénurie de logements neufs dans les zones tendues et par conséquent observer une hausse des prix. »

 Source : Le-Partenaire.fr

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.