Léger recul du pouvoir d’achat immobilier à Lyon selon EffiCity

Léger recul du pouvoir d’achat immobilier à Lyon selon EffiCity

Mauvaise nouvelle pour les acquéreurs immobiliers à Lyon : leur pouvoir d’achat immobilier est en très léger recul selon le réseau d’agences immobilières low-cost EffiCity. Concrètement, cela signifie que malgré des taux de prêt immobilier à leur plus bas niveau historique, et en raison d’une hausse des prix immobiliers depuis le début de l’année, les acquéreurs peuvent acheter des surfaces un peu plus petites qu’en début d’année à budget égal. En chiffres, le pouvoir d’achat immobilier à Lyon a diminué de 0,6 % depuis janvier. A partir d’une mensualité de remboursement de 1 500 euros sur 20 ans, les acquéreurs peuvent désormais 74,5 m², au lieu de 75 m² début 2010. Le pouvoir d’achat immobilier EffiCity mesure le nombre de mètres carrés qu’un particulier peut acquérir avec une mensualité de remboursement de 1 500 euros sur 20 ans.

En cause la hausse des prix qui ont grimpé de + 3,5 % depuis janvier et de + 1 % depuis le mois de juin, et qui frôlent désormais la barre des 3 000 €/m². Et malgré leur niveau record, au plus bas depuis 1945, la baisse des taux des prêts immobiliers, à 3,30 % hors assurance en moyenne toutes durées d’emprunt confondues selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, n’a pas permis aux acquéreurs de compenser la hausse des prix lyonnais. Mais tout n’est pas perdu pour les acquéreurs : si à Lyon les prix immobiliers ont progressé de + 0,4 % dans le neuvième arrondissement à + 8,6 % dans le septième arrondissement, les prix de l’agglomération réservent quelques bonnes affaires. Depuis 3 mois, sur les 18 communes principales de l’agglomération, 6 présentent des prix en légère baisse (Mezieu – 2,1 %, Saint-Priest – 1,3 %) et 12 en hausse (Villeurbanne + 3,2 %, Decines-Charpieu + 3,9 %).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.