L’analyse des dernières tendances des marchés immobiliers

L’analyse des dernières tendances des marchés immobiliers

Évolution des prix dans le détail des villes : Avec la reprise de l’activité, la baisse des prix ralentit dans nombre de villes de Province.

À Amiens, Besançon, Le Havre ou Tours où le recul était rapide en 2014, l’évolution est sensible. Et au cours des 3 derniers mois, les prix se redressent sur Le Havre, Lille, Nantes ou Toulouse, ce qui est inhabituel à cette période de l’année. Comme sur Marseille, alors que le marché n’y était guère dynamique depuis plusieurs années.

Sur un an, le recul des prix reste rapide sur Amiens, Le Mans, Nîmes ou Saint Etienne : avec des baisses de 10 %, sur des marchés particulièrement malmenés par la conjoncture. Souvent les baisses restent encore de 2 à 3 sur un an, comme sur Grenoble, Lille ou Orléans : lorsque la demande peine à se ressaisir. Ailleurs, les baisses de prix sont modérées, avec moins de 1 % sur un an, sur Brest, Lyon ou Toulouse, par exemple.

Et la hausse des prix se poursuit dans des grandes villes telles Bordeaux, Nice, Paris ou Rennes.

2015-03-02_222224-prix-appartement.gif2015-03-02_222224-prix-appartement-ville.gif

 Sources : Baromètre Février 2015 – Michel MOUILLART, Professeur d’Économie à l’Université Paris Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.