Indice PAP : stabilité des prix immobiliers au mois de Juillet.

Indice PAP : stabilité des prix immobiliers au mois de Juillet.

Au mois de Juillet, les prix immobiliers pour les appartements et les maisons restent relativement stables, avec une très légère hausse pour le prix des appartements de + 0,33 % et une baisse de -0,11% pour les maisons. Sur trois mois, les prix des appartements augmentent légèrement de +0,76% et les prix des maisons montent eux de +0,93%. Sur un an, les appartements sont à -0,33% et les maisons reculent de -1,41%.

Le taux de négociation augmente légèrement par rapport au mois précédent pour les appartements avec un taux de 4,49% et celui des maisons quant à lui baisse très légèrement et passe à 4,94%. Quant aux délais moyens de transaction, ils restent stables ce mois ci de 8 semaines pour vendre un appartement et 11 semaines pour vendre une maison.

Méthodologie :

L’indice PAP des prix de l’immobilier dans les huit premières agglomérations françaises est calculé chaque mois sur la base des transactions enregistrées le mois précédent par le groupe De Particulier à Particulier (pap.fr). Il s’agit des prix de vente réels et non des prix mentionnés dans les annonces.

Les huit premières agglomérations françaises sont par ordre décroissant de population :

 Paris : Ensemble de l’Ile-de-France (départements 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 et 95)

 Marseille-Aix-en-Provence : 38 communes des Bouches-du-Rhône (13)

 Lyon : 101 communes réparties sur les départements du Rhône (69) et de l’Ain (01)

 Lille : 62 communes du Nord (59)

 Nice Côte d’Azur : 50 communes des Alpes-Maritimes (06)

 Toulouse : 72 communes de la Haute-Garonne (31)

 Bordeaux : 51 communes de la Gironde (33)

 Nantes : 20 communes de la Loire-Atlantique (44)

Elles représentent 16.292.748 habitants (source INSEE) répartis sur 817 communes offrant un parc immobilier aussi bien composé d’appartements que de maisons.

L’indice n’a d’autre but que d’apprécier l’évolution du marché immobilier mois après mois, dans sa globalité.

L’indice au 1er août 2013 a été calculé sur la base de 10.586 transactions enregistrées dans l’ensemble des huit premières agglomérations françaises au cours du mois de juillet 2013.

Notes :

1 – Le taux de négociation est l’écart entre le prix figurant dans l’annonce et le prix réel de transaction. Cet indicateur permet d’apprécier la marge de négociation concédée par les vendeurs aux acheteurs. Il est exprimé en % et concerne l’ensemble des agglomérations françaises pour chaque type de biens (appartements et maisons)

2 – Le délai moyen de transaction est le délai courant entre la première publication d’une annonce et le moment où celle-ci est annulée parce que la transaction a abouti. Il est exprimé en semaines. Il est à noter que depuis le 1er juin 2001, il comprend les sept jours de délai de rétractation, la très grande majorité des particuliers ne préférant annuler leur annonce qu’à l’issue de ce délai.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.