Immobilier : récente baisse des prix du neuf dans certaines grandes agglomérations

Immobilier : récente baisse des prix du neuf dans certaines grandes agglomérations

Difficile de dresser une tendance commune pour les 10 plus grandes villes de l’hexagone en ce mois de mars, après analyse du baromètre des prix de l’immobilier neuf de Trouver-un-logement-neuf.com. En effet, dans chaque ville, il y a une évolution différente ou presque des prix du neuf.

Pour le prix de référence du trois-pièces, sur les six derniers mois, le portail Trouver-un-logement-neuf.com enregistre 6 hausses pour 4 baisses ; mais sur un mois, l’évolution s’inverse avec 3 hausses pour 6 baisses et une stabilité.

Forte correction à la baisse dans certaines grandes villes comme Lyon, Marseille et Nantes

Après avoir beaucoup augmenté au second semestre 2013, certaines villes, comme Lyon et Nantes, enregistrent de fortes corrections en ce début d’année : – 3.39 % en un mois à Nantes par exemple. Ainsi, le prix moyen d’un trois-pièces à Lyon a diminué de 10 000 € en six mois, soit 276 000 €.

La plus forte correction est observée à Marseille : – 25 000 € pour le prix d’un appartement T3, comparé à septembre 2013. Compter 212 000 € en moyenne pour acheter un trois-pièces dans la cité phocéenne, contre 237 000 € six mois plus tôt. Une tendance qui se confirme sur toutes les surfaces, à un et six mois en arrière à Marseille, comme à Lyon.

Parmi les 10 grandes villes, Toulouse reste la moins chère, avec un prix moyen de 208 000 € pour un T3, en baisse de – 1.89 % en six mois.

Des agglomérations toujours en hausse : Paris, Lille, Montpellier

A l’image de Paris où toutes les surfaces voient leur prix du neuf augmenter sur un et six mois, certaines grandes villes restent orientées à la hausse. Le prix moyen du trois-pièces à Paris est ainsi passé de 676 000 € mi-février, à 726 000 € aujourd’hui, soit + 7.4 % en un mois. Paris qui reste la grande ville la plus chère de ce top 10.
Lille et Montpellier suivent cette tendance pour le prix du trois-pièces : + 7.94 % à Lille et 231 000 €, + 1.24 % à Montpellier, à 244 000 €.

Une stabilisation des prix dans les mois qui viennent ? L’exemple de Strasbourg, Bordeaux et Nice

Les hausses enregistrées il y a six mois en arrière ne se confirment pas partout ces dernières semaines. Ainsi, à Strasbourg, tous les prix sur toutes les surfaces ont augmenté comparés à ceux de septembre 2013 : + 2.42 % pour le trois-pièces par exemple, mais depuis un mois, une accalmie est visible : – 1.85 % pour atteindre 212 000 €.

Idem à Bordeaux où le coût d’achat pour un trois-pièces varie : 242 000 € en septembre, 248 000 € en février, 244 000 € aujourd’hui. Tendance identique à Nice, 2ème du top 10, où le prix moyen du T3 se stabilise depuis six mois sous les 310 000 €.

Top 3 des grandes villes les plus chères de France

1 – Paris : 726 000 €
2 – Nice : 309 000 €
3 – Lyon : 276 000 €

Top 3 des grandes villes les moins chères de France

1 – Toulouse : 208 000 €
2ex – Strasbourg : 212 000 €
2ex – Marseille : 212 000 €

Prix moyen d’un trois-pièces enregistré le 19/03/2014 par Trouver-un-logement-neuf.com

 Source : trouver-un-logement-neuf.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.