Immobilier neuf : prix à la hausse

Immobilier neuf : prix à la hausse

Les prix des logements neufs en France repartent à la hausse sur un an, d’après le baromètre exclusif du portail Internet Trouver-un-logement-neuf.com, qui porte ce mois-ci sur le top 10 des plus fortes évolutions des prix des appartements neufs, avec le trois-pièces comme surface de référence.

242 000 € pour acheter un trois-pièces neuf en France

Pour acquérir un appartement neuf de trois-pièces aujourd’hui en France, il faut compter en moyenne 241 909 €. C’est 500 € de plus qu’il y a un an. Sur 260 villes étudiées, on compte davantage de hausses que de baisses des prix du neuf en ce mois de février. Une tendance qui s’est inversée, quand on compare à mai 2014 et janvier 2015.

Bien sûr, les disparités sont fortes : de 155 000 € au Mans, la ville la plus abordable pour le logement neuf en France en ce début 2016, contre 646 200 € à Paris. La capitale est désormais la ville la plus chère de France, en l’absence de programmes neufs dans certaines villes de la Côte d’Azur comme à Saint-Tropez ou face à une plus grande sagesse des prix à Cannes, – 10 % environ en un an.

Accalmie dans certaines grandes villes

Cannes fait justement partie du top 10 des plus fortes baisses des prix du neuf en un an. Il faut compter 477 000 € pour y acquérir un trois-pièces en moyenne. Les prix des logements neufs ont en effet tendance à se calmer dans certaines grandes villes en régions : Besançon, – 8.61 % ; Brest, – 12.55 % ; Tourcoing : – 16.53 % et même Pau, – 22.53 %. Pau où l’on peut acheter un trois-pièces à moins de 167 000 € en moyenne.

Les fortes disparités des villes touristiques

Si les prix baissent à Cannes, c’est aussi le cas dans d’autres grandes villes touristiques présentes dans ce top 10 des plus fortes baisses des prix du neuf. Avec – 23.22 %, Antibes enregistre la plus forte diminution des prix de l’immobilier neuf en un an. Anglet et Saint-Malo enregistrent chacune une baisse de – 15 % environ pour le prix d’un trois-pièces.

A l’inverse, certaines villes touristiques, de plus en plus recherchées et de plus en plus construites, voient leurs prix grimper encore : Le Lavandou, + 11.27 % ; La Seyne-sur-Mer, + 15.27 % ; Biarritz, + 16.55 %. La Teste-de-Buch, commune de la Dune du Pilat, dans le bassin d’Arcachon est la plus forte hausse de ce top 10, + 27.19 % en un an. Il faut compter aujourd’hui 253 000 € pour y acheter un trois-pièces.

La métropole des grandes villes très recherchée

Parmi les plus fortes hausses de l’année, on comptabilise 5 communes situées en périphérie des grandes métropoles : Saint-Herblain, + 11.31 % dans la première couronne de Nantes ; Lattes, + 16.60 % dans la banlieue de Montpellier ; Cugnaux, + 10.35 %, Castanet-Tolosan, +14.32 % ou encore Saint-Jean, + 24.4 % dans l’aire urbaine toulousaine.

2016-02-15_134537.jpg

2016-02-15_134555.jpg

Prix moyen d’un trois-pièces constaté le 11 février 2016 parmi les localités avec un minimum de 5 programmes neufs en commercialisation.

Preuve du dynamisme de ces grandes métropoles où il devient de plus en plus difficile de construire dans la ville-centre et où la périphérie en profite avec le développement de nombreux programmes neufs.

2016-02-15_134613.jpg

2016-02-15_134624.jpg

 Sources : Trouver-un-logement-neuf.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.