Immobilier neuf : Baromètre des prix – Spécial Grandes Villes

Immobilier neuf : Baromètre des prix – Spécial Grandes Villes

Amplification de la baisse des prix du neuf: Baisse des prix engagée pour les trois-pièces : L’appartement neuf de trois-pièces est la surface la plus fréquemment commercialisée par les promoteurs. Bien de référence, son prix en ce printemps 2013 diminue clairement dans la majorité des grandes villes françaises. Ainsi, ce prix moyen du trois-pièces diminue dans 8 villes sur 10, comparé à février 2013. Même tendance en comparant à 6 mois en arrière, le prix moyen du trois-pièces recule ou se stabilise dans 7 villes sur 10.

À Nantes, par exemple, compter 233 000 € pour acheter un trois-pièces en moyenne, soit une baisse de – 0.85 % en un mois et de – 4.12 % en 6 mois.
À noter que Toulouse, en raison d’une importante concurrence et d’un grand nombre de programmes neufs en commercialisation, enregistre la plus forte baisse de ce baromètre : – 10.26 % pour le prix du T3, par rapport à février 2013. Parmi les 10 grandes agglomérations, c’est dans la ville rose que l’achat d’un trois-pièces coûte le moins cher : 210 000 € en moyenne.

Stabilisation en cours dans les grandes villes françaises

Quelle que soit la superficie, la tendance est à la stabilisation dans les principales villes françaises. Une hausse enregistrée sur les 6 derniers mois est très souvent compensée par une baisse aujourd’hui. Exemple à Nice où le prix d’un trois-pièces a augmenté de + 2.72 % à 6 mois, mais recule de – 2.58 % par rapport au mois dernier, le tout pour se stabiliser autour de 302 000 €.

Idem pour l’immobilier neuf à Lyon où les quelques hausses notées en comparaison d’octobre 2012, sont annulées par les baisses de ces dernières semaines : le prix des trois-pièces neufs à Lyon se stabilisant en moyenne autour de 271 000 €.

À Bordeaux, les fortes hausses enregistrées comparées à 6 mois en arrière ne sont en revanche pas encore compensées : le prix du trois-pièces bordelais a augmenté de + 8.33 % en 6 mois, plus forte hausse de ce palmarès. La légère accalmie du dernier mois ne corrige pas l’écart : le trois-pièces est passé de 228 000 € à 247 000 € en moyenne comparé à octobre 2012.

Baisse à Marseille, correction à Paris, hausse à Montpellier

À Marseille, sur toutes les superficies, sauf une, la baisse est bien engagée : – 5 % pour les deux-pièces et les cinq-pièces en un mois. En 6 mois, les deux-pièces ont diminué de 25 000 € : passant de 176 000 € en moyenne à 151 000 €.

Le cas particulier habituel de la capitale est pour une fois conforme à la tendance générale. Même s’il faut débourser 749 000 € pour s’offrir un trois-pièces à Paris, le prix moyen a reculé de 2.6 % en 6 mois. Toutes superficies confondues, la tendance parisienne comparée à octobre 2012 est également orientée à la baisse, mais se reprend parfois sur un mois.

En revanche, dans ce focus printanier, Montpellier semble être l’exception. Hormis sur le prix des trois-pièces stable, toutes les autres superficies enregistrent des hausses de prix : + 2.56 % en 6 mois par exemple pour un quatre-pièces à 365 000 € en moyenne.

Source : Trouver-un-logement-neuf.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.