Immobilier : baisse des prix à Paris, plus de contrastes en Ile-de-France

Immobilier : baisse des prix à Paris, plus de contrastes en Ile-de-France

Avec une base de plus de 4 100 programmes immobiliers neufs, Trouver-un-logement-neuf.com présente une photographie en temps réel des prix du neuf à Paris et en Ile-de-France en ce mois d’avril 2013. Un baromètre qui confirme l’accentuation de la baisse des prix à Paris, mais également des contrastes plus prononcés entre les villes et les départements franciliens.

Accentuation de la baisse dans Paris intra-muros

Que du vert… que ce soit sur un mois ou sur 6 mois en arrière, la baisse des prix de l’immobilier neuf à Paris s’accentue encore en ce mois d’avril.
Sur toutes les surfaces, les prix diminuent : – 12 % pour le prix d’un studio en 6 mois, la baisse gagne même les grands logements de cinq-pièces et plus. Un recul qui s’est accentué notamment sur le dernier mois pour certains types d’appartement.

Compter 670 000 € pour acheter un trois-pièces dans la capitale, soit un recul de plus de 11 % en 6 mois.

Toujours plus de contrastes entre les villes d’Ile-de-France
En dehors de Paris, le contraste entre les villes d’Ile-de-France est toujours aussi grand. En effet, il faut compter plus de 545 000 € pour acheter un trois-pièces à Issy-les-Moulineaux ou Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, villes actuellement les plus chères, après Paris, pour la surface la plus commercialisée par les promoteurs.

A l’inverse, une dizaine de villes franciliennes propose un prix moyen en-dessous de 200 000 € pour acheter un appartement de type T3 : Fleury-Mérogis en Essonne, Stains en Seine-Saint-Denis, Meaux en Seine-et-Marne… Fleury est aujourd’hui la ville la meilleure marché : compter 163 000 € en moyenne pour s’acheter un trois-pièces.

En revanche, parmi les 56 villes étudiées dans ce baromètre pour l’Ile-de-France, on constate une presque parité entre les villes enregistrant une baisse et celles où l’on observe une hausse : 26 baisses, contre 30 hausses.
Amplification de la baisse dans les villes les plus dynamiques

Parmi les 15 villes de notre baromètre, c’est-à-dire celles ayant le plus de programmes neufs en commercialisation actuellement, Trouver-un-logement-neuf.com note que les baisses ont tendance à s’accentuer depuis le dernier baromètre en novembre 2012. En effet, parmi les 6 villes où les prix baissent ce mois d’avril par rapport à 6 mois en arrière, 5 avaient déjà enregistré une baisse lors de la précédente analyse.

2013-04-25_141820.jpgsource : Trouver-un-logement-neuf.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.