Évolution du pouvoir d’achat immobilier des Français

Évolution du pouvoir d’achat immobilier des Français

Pour aborder cette rentrée immobilière 2014, Le courtier Empruntis a choisi de mener deux enquêtes à partir de ses données internes ainsi que celles de ses partenaires. La première dresse un état des lieux du pouvoir d’achat immobilier des Français et la deuxième étude met en avant les intentions d’achat des Franciliens.

Etude 1 : Comment a évolué le pouvoir d’achat immobilier des Français ?

Taux plancher, baisse des prix, nouvelles lois… quelles sont les conséquences sur le pouvoir d’achat immobilier des Français ?

Contexte, les trois tendances du crédit :

1. Des taux plancher : 2,70% sur 15 ans et 2,95% sur 20 ans au 1er août. « On ne cesse de le répéter mais il ne faut pas oublier que cela fait plus de 70 ans que les taux d’emprunt n’ont pas été aussi bas », rappelle Thierry Bernard, président d’Empruntis.

Résultat, la renégociation de crédit redémarre depuis mai et tend à s’accélérer cet été.

2. Les banques peinent à atteindre leurs objectifs : Après une excellente année 2013 portée par la renégociation de crédit, la production de prêts a nettement ralenti sur le premier semestre 2014. La majorité des banques déploie donc une politique volontariste pour atteindre leur objectif en cette fin d’année. « Une bonne nouvelle pour les candidats à l’acquisition car cela pousse les établissements à négocier leurs taux, de 0,20 à 0,40 point par rapport aux barèmes affichés », souligne Thierry Bernard.

Les banques jouent le jeu du financement aux particuliers.

3. La baisse des taux ne sera pas éternelle. « Il est difficile d’aller en dessous d’un taux plancher, les taux devraient donc se maintenir à la rentrée avant de remonter en fin d’année suite à la probable hausse des OAT » poursuit Thierry Bernard.

Du côté des prix de la pierre, les professionnels de l’immobilier misent davantage sur une stabilisation. Si l’on suit ce scénario avec une remontée des taux 0,20 point en fin d’année, 3% d’acquéreurs seraient à nouveau exclus de l’accession à la propriété :

baisse-taux.jpg

Conséquences sur le pourvoir d’achat immobilier ville par ville :

Grâce à la légère baisse des prix sur la première partie de l’année et au niveau historique des taux, le pouvoir d’achat immobilier a augmenté depuis septembre 2013 dans toutes les villes, et plus particulièrement à Paris :

classement-ville.jpg
*Données en vigueur au 1er juillet 2014

 Consultez la 2e étude

 Sources : Empruntis

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.