Été 2018 : la frénésie sur les prix de l’immobilier neuf gagne le littoral !

Été 2018 : la frénésie sur les prix de l’immobilier neuf gagne le littoral !

À quelques jours de l’été, le site spécialisé dans l’immobilier neuf, Trouver-unlogement-neuf.com, propose son traditionnel tour de France des prix des logements neufs dans les villes touristiques du littoral. Après une année 2017 proche de l’apaisement, les prix du neuf en bord de mer décollent de nouveau, comme ailleurs en France.

Alors que les destinations touristiques du littoral avaient profité d’un certain répit l’an dernier, les prix de l’immobilier neuf en bord de mer repartent à la hausse avant cet été 2018. En effet, à quelques jours de la saison estivale, parmi la sélection des 10 stations balnéaires les plus dynamiques sur le marché du neuf de Trouver-un-logement-neuf.com, seules trois enregistrent des prix en baisse en un an. C’était la tendance inverse l’année dernière à la même période.

Les prix de l’immobilier neuf en forte hausse en bord de mer

Suivant la tendance nationale, les prix de l’immobilier neuf repartent à la hausse dans les villes touristiques du littoral. Exemple à Saint-Malo où, dans la cité aux remparts, après avoir beaucoup reculé l’an dernier, les prix augmentent fortement : + 32 % à 244 000 € pour un trois-pièces, surface de référence de ce baromètre. Après 227 000 € au printemps 2016, 194 000 € en 2017, la tendance haussière enregistrée dans la ville bretonne se confirme. Idem à Deauville dans le Calvados où après une importante correction l’an dernier, les prix augmentent de 10 % à 335 300 € le trois-pièces.

En revanche, dans certaines villes, ce sont des programmes neufs hors-normes qui font progresser la moyenne. Exemple à Ajaccio en Corse où la hausse sur un an de 36 % s’explique davantage par la commercialisation d’une opération haut de gamme que par une réelle envolée générale des prix. S’il faut débourser actuellement 317 800 € pour y acquérir un trois-pièces, on trouve aussi plusieurs programmes neufs avec des T3 à moins de 230 000 €.

Ces programmes neufs d’exception qui affolent les compteurs

Alors que Cannes enregistre la plus forte baisse de ce panorama : – 16 % à moins de 390 000 € pour un troispièces, la ville et sa célèbre Croisette affiche tout de même un programme neuf d’exception avec un troispièces à plus de 3.8 millions d’euros ! Ailleurs sur la Côte d’Azur, on trouve aussi des quatre-pièces à 1.5 million d’euros à Sainte-Maxime ou Beausoleil. Les prix dépassent aussi le million d’euros sur certaines opérations de logements neufs à La Baule ou au Touquet.

De bonnes affaires à saisir dans le Var

Alors que les programmes neufs se font de plus en plus rares dans certaines communes mythiques du Var comme Saint-Tropez, il y a tout de même des opportunités à saisir dans ce département touristique en cet été 2018 : – 14 % à Hyères, Le Lavandou ou Sanary-sur-Mer ; – 3 % à Fréjus et – 1 % à Saint-Raphaël à 341 700 € tout de même le trois-pièces. Des localités varoises enregistrent en revanche de fortes hausses de prix : La Londe-les-Maures : + 19 % à 265 700 € le T3 ou encore Bormes-les-Mimosas : + 18 % à 333 600 € le troispièces.

Où investir à la mer pour 200 000 € ?

Avec un budget d’environ 200 000 €, il est actuellement possible d’acquérir un deux-pièces dans l’immobilier neuf à La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône ou à Bormes-les-Mimosas dans le Var. Une pièce de plus et donc un T3 à La Seyne-sur-Mer, toujours dans le Var ou à Olonne-sur-Mer en Vendée. Pour un budget autour de 150 000 €, il faudra se tourner vers des studios à Nice ou Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes. A la recherche d’une station très prestigieuse ? Il sera nécessaire d’augmenter le budget à 250 000 € pour un deuxpièces à Antibes, La Baule ou Arcachon.

Panorama des prix des logements neufs dans les villes touristiques du littoral

Panorama des prix des logements neufs dans les villes touristiques du littoral

Top 5 : Arcachon détrône La Baule et Cannes

Top 5 des villes touristiques les plus chèresParmi les villes les plus dynamiques en matière d’immobilier neuf, Arcachon devient la commune touristique la plus chère de France avec un prix moyen du trois-pièces à 415 000 €. En fait, c’est surtout le recul des prix enregistré ailleurs comme à La Baule et Cannes qui propulse Arcachon au sommet de ce classement, puisque les prix y restent quasiment stables. Malgré un prix du neuf également en recul de 10 % en un an, Beausoleil dans les Alpes-Maritimes monte sur le podium des cités balnéaires les plus chères dans l’immobilier neuf avec un trois-pièces en moyenne à 400 000 €. Cannes et Biarritz complètent le top 5 des villes du littoral les plus chères parmi les plus dynamiques en termes de construction neuve.

sources : Trouver-un-logement-neuf.com et méthodologie : une méthode de calcul en temps réel Le prix moyen actuel de l’immobilier neuf dans les principales villes touristiques françaises a été calculé le lundi 11 juin 2018 par type de surface, selon les prix indiqués chaque jour par les annonceurs du site Trouver-un-logementneuf.com, soit ici sur une base minimale de 3 programmes immobiliers neufs différents pour chaque localité