Effondrement du marché immobilier : seules les petites surfaces résistent

Effondrement du marché immobilier : seules les petites surfaces résistent

Selon le dernier baromètre de MeilleursAgents.com, la baisse des prix de l’immobilier parisien est bien réelle. Suite à la confirmation de ce recul par les notaires, les vendeurs sont à nouveau en phase avec le cours du marché. Le marché immobilier parisien est en recul mais il ne s’effondre pas brutalement : baisse globale de -0,8% en février, les petites surfaces sont moins touchées que les grandes avec une baisse de -0,1%, contre -1,5%.

Les appartements comptant plus de 3 pièces voient même leur prix reculer de 3%.

La situation en Ile-de-France est un peu plus hétéroclite avec une situation stable sur la petite et grande Couronnes. Le plus gros recul s’enregistre dans les Hauts-de-Seine avec – 1,9%, alors que le département de Seine-Saint-Denis enregistre une progression de 2,1%.

Grâce aux taux d’intérêts des emprunts immobiliers qui demeurent très bas, les acheteurs peuvent ainsi conserver leur solvabilité et participer à la « lutte » contre l’effondrement du marché en France.

 Sources : Baromètre Meilleursagents.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.