Attentisme du marché immobilier selon la FNAIM

Attentisme du marché immobilier selon la FNAIM

Selon les professionnels de la FNAIM, si l’année 2010 avait dissipé toute crainte de retournement du marché avec un volume d’activité en hausse de +25% sur un an, l’année 2011 devrait s’inscrire sous un angle un peu moins optimiste. Entre pression à la hausse des prix et remontée des taux d’intérêts des crédits qui pèsent sur la solvabilité, le moral des ménages est en baisse vis-à-vis de la conjoncture. En effet, si l’environnement économique reste perçu comme favorable à la vente, celui-ci l’est beaucoup moins pour l’achat.

Pour autant, une surchauffe des prix, à l’image des hausses à deux chiffres observées entre 2002 et 2005, n’est pas à craindre. En se stabilisant dans les prochains mois, les prix devraient progresser dans l’ensemble entre 3% et 6% cette année. L’activité, soutenue par des taux encore attractifs (malgré leur remontée) et par le PTZ plus sur le marché de la primo-accession, devrait, quant à elle, se maintenir à niveau par rapport à 2010.

LES PRIX AU 2ÈME TRIMESTRE 2011

Au cours du 2ème trimestre 2011, le prix moyen des ventes conclues par l’intermédiaire d’un professionnel FNAIM s’est apprécié de +3.3% en moyenne dans l’ensemble France entière, par rapport au 1er trimestre 2011. La hausse des prix a été plus marquée en province (+4.3% dans l’ensemble) qu’en Ile-de-France (+1.0%) :

 sur le marché des appartements, les prix ont augmenté de +5.1% au cours des trois derniers mois en province (contre +2.9% pour l’Ile de France).

 et sur celui des maisons, les prix ont augmenté de +3.7% au cours des trois derniers mois, alors qu’ils ont baissé en Ile-de-France (-2.4%).

En glissement annuel (comparaison de la moyenne des prix du 2ème trimestre 2011 avec celle du 2ème trimestre 2010), la hausse des prix s’établit à +6.8% en moyenne dans l’ensemble et à +8.6% sur le marché des appartements et +5.0% sur le marché des maisons.

Au terme de cinq trimestres de hausses consécutives des prix observées sur le marché des professionnels, la tendance annuelle moyenne des prix (juillet 2010 à juin 2011 / juillet 2009 à juin
2010) s’établit à +3.8% sur un an au 2ème trimestre 2011 (contre +1.5% en 2010 et -4.9% en 2009). La hausse annuelle moyenne des prix des appartements est plus marquée que celle des maisons (+4.9% contre +2.6% sur un an). Au total, les prix retrouvent leur niveau le plus haut atteint en 2007.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.