Cafpi Défiscalisation dans le sud de la France mis en examen

Cafpi Défiscalisation dans le sud de la France mis en examen

Une nouvelle qui risque de secouer le monde des courtiers. Nous apprenons dans Lemonde.fr que William Elbaze, directeur de Cafpi Défiscalisation pour le sud de la France, une branche de Cafpi a été mise en examen le 4 février pour complicité d’escroquerie et violation du code monétaire et financier soit la seizième mise en examen survenue dans le dossier Apollonia. La nouvelle est d’autant plus inquiétante que le scandale frappe le courtier le plus en vue et le plus expérimenté du métier.

Dans cette affaire, 450 foyers se sont portés en victimes et réunis en une association : Asdevilm (l’association de défense des victimes de loueurs en meublés). En face d’eux, dans le banc des accusés : Apollonia (le président, sa femme, leur fils, trois commerciaux et trois secrétaires), cinq notaires, deux courtiers French Riviera Invest et enfin Cafpi. Des prêts auraient été accordés à ces ménages sans que courtiers et acquéreurs ne se soient rencontrés. Ce qui suppose une “complicité” des banques. L’Asdevilm pourrait demander des comptes à ces dernières pour avoir accordé des prêts avec facilité sans vérifier leur solvabilité.

Maurice Assouline, président-directeur général de Cafpi, dans un communiqué à l’AFP affirme « J’ai d’ailleurs immédiatement diligenté une enquête interne pour déterminer d’éventuels dysfonctionnements. J’attends de recevoir M. Elbaze afin de prendre des mesures adéquates.» «D’après les propos qu’il m’a rapportés, le magistrat ne lui aurait pas interdit de poursuivre ses activités d’agent commercial pour Cafpi» ajoute ce dernier. Dans tous les cas, la présomption d’innocence doit prévaloir. Un affaire à suivre…

 sources Lemonde.fr -8/02/2011 et AFP 9/02/2011

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.