BM FINANCE dans la course du Viager comme nouvelle solution de logement sociale de l’État

BM FINANCE dans la course du Viager comme nouvelle solution de logement sociale de l’État

C’est une première pour le viager : l’Etat entend le développer comme solution de logement socialement responsable pour les personnes âgées. Pour ce faire, la Caisse des Dépôts établit un fonds destiné à l’achat mutualisé de viagers et lance ce 13 janvier un appel d’offre inédit pour trouver ses fournisseurs.
Fort d’une approche sociale responsable envers les personnes âgées, BM Finance, spécialiste du viager, se positionne sur le sourcing de biens auprès de la Caisse des Dépots. Ses valeurs en totale adéquation avec la volonté politique de ce projet d’Etat en font un sérieux candidat.

Via un fonds de la Caisse des Dépôts et de co-investisseurs, L’Etat vise à mutualiser des achats de logements en viager auprès de propriétaires séniors. A terme, ce sont 100 millions d’euros qui seront destinés à financer des viagers, en Ile-de France et en région PACA pour commencer. Suite à une mise en concurrence de fournisseurs fin 2013, la Caisse des Dépôts lance le 13 janvier un appel d’offre qui se bouclera le 21 février prochain.

Le viager prend ainsi une stature de solution immobilière socialement responsable. Non sans raison: il offre de multiples atouts aux vendeurs séniors, en premier lieu la protection de leur toit et de leur niveau de vie. Pour Benjamin MABILLE, à la tête du cabinet BM Finance, “Ce fonds destiné à financer des viagers est une bonne nouvelle, compte-tenu du pouvoir d’achat à la baisse de nombreux retraités. En effet, une vente en viager donne plus d’autonomie aux séniors en leur assurant un bouquet puis une rente mensuelle. Ils peuvent rester dans leurs murs, ce qui préserve leur qualité de vie. Ils peuvent plus facilement s’offrir des services à la personne favorisant le maintien à domicile”. Le point fort économique concerne également le coût du financement de maisons de retraite : le développement du viager social peut le juguler.
Le projet donne d’autres signaux positifs pour les plus âgés. “En favorisant le viager, l’Etat suit une logique de protection du niveau de vie des séniors. On peut y voir une assurance de stabilité du statut fiscal du vendeur en viager” souligne Benjamin MABILLE. Ainsi, la rente issue d’un viager est fiscalisée selon des abattements avantageux, par paliers selon l’âge du vendeur. De plus, celui-ci ne paie plus la taxe foncière et l’IFS diminue, voire disparaît. Autant de modalités fiscales qui contribuent aux atouts du viager.

BM Finance, le viager socialement responsable

BM Finance figure dans le trio de tête du viager en France sur une vingtaine d’acteurs. Ses équipes sont les seuls professionnels à appliquer et promouvoir une approche socialement responsable du viager. “Le positionnement de BM Finance est parti du constat de la dégradation du niveau de vie des séniors il y a plus de dix ans. Pour y remédier via notre métier de conseil en valorisation de patrimoine immobilier, nous avons choisi de nous spécialiser dans le viager pour les avantages uniques qu’il offre aux vendeurs séniors” relate Benjamin MABILLE.
BM Finance est en lice pour l’appel d’offre de la Caisse des Dépôts, après avoir répondu à la mise en concurrence de fin 2013. “Nous voulons faire partir de l’aventure car elle correspond à notre charte de valeurs et à notre éthique”

Source : BM Finance

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.