Bientôt des crédits à la consommation à La Banque Postale ?

Bientôt des crédits à la consommation à La Banque Postale ?

Bientôt des « crédits conso » entre les liasses de timbres ? La ministre de l’Economie, Christine Lagarde, a annoncé qu’elle étudiait la possibilité d’autoriser la Banque postale, la filiale bancaire de La Poste, à proposer des crédits à la consommation. A sa demande, la Ministre de l’Economie attend de la Banque Postale « des propositions pour vérifier dans quelles conditions je pourrais autoriser La Poste à faire du crédit à la consommation, a-t-elle déclaré au cours d’une interview sur France Inter. A la lumière de ces propositions, que j’espère très rapides, je vais voir si oui ou non on peut demander à La Poste de faire du crédit à la consommation pour engager plus de concurrence ».

La Banque postale, placée sous la tutelle du ministère de l’Economie et des Finances, ne peut à ce jour proposer de crédits à la consommation. Car lors de sa création en janvier 2006, elle avait seulement été autorisée à distribuer des crédits immobiliers. L’objectif du Gouvernement ? « Faire souffler un vent de concurrence sur l’économie pour en libérer la croissance », selon Christine Lagarde. Concurrentiel, le marché du crédit à la consommation ne l’est-il pas déjà ? Il représentait 130 151 millions d’euros d’encours à fin mars 2007, et le taux de croissance annuel moyen entre 1995 et 2005 est de 6,94 %. Selon l’Observatoire de l’endettement des ménages, en 2006, un ménage sur trois (32,6 %) détenait au moins un crédit à la consommation (en cours de remboursement), contre 29 % en 1996.

En fait, il s’agirait plutôt de compenser la perte possible par la Banque Postale de son privilège sur la distribution du Livret A. La Commission européenne a demandé, depuis plusieurs mois, à la France d’étendre à toutes les banques de l’Hexagone la distribution du Livret A et du Livret Bleu (jusqu’à présent uniquement réalisée par La Banque Postale, Les Caisses d’Epargne et le Crédit Mutuel) d’ici le 10 février 2008, une décision contre laquelle l’Etat français a introduit un recours en juillet.
(Avec AFP)

banque-postale.jpg

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.