PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux

Le point sur le marché immobilier à Nantes et à Angers (janvier 2007)

Focus sur les quartiers nantais

Focus sur les quartiers nantais

Hyper centre :

Appartements anciens : entre 2 300 et 3 000 ¤/m²
Appartements neufs : entre 3 200 et 3 800 ¤/m²

Joliment doté de son habitat ancien rénové, l’hypercentre est aussi richement pourvu en commerces, restaurants, théâtres, écoles et monuments. Le cours des 50 otages accueille le n½ud central des lignes de tramways à Commerce. Après avoir fait leurs emplettes dans les boutiques chics aux alentours de la rue Crébillon, les Nantais peuvent finir leur journée par un petit passage chez Decré (en fait, un grand magasin racheté par les Galeries Lafayette) avant de prendre un verre dans les petits bars des rues piétonnières du Bouffay, à quelques pas de l’Eglise Sainte-Croix, ou dénicher un resto en face de l’Ile Feydeau aux superbes façades XVIIIème. Pas facile de s’y loger cependant, car les biens dans l’ancien s’échangent dans une fourchette comprise entre 2 300 et 3 000 ¤/m², selon le type de bien, son année de construction et son cachet : recherche tomettes, cheminées et parquet désespérément…

Ile de Nantes :

Appartements anciens : entre 1 400 et 2 500 ¤/m²
Appartements neufs : entre 2 800 et 3 800 ¤/m²

Des grues à perte de vue et des immeubles à tous les stades de leur avancement. L’Ile de Nantes, 337 hectares en cours de transformation, a pour ambition de devenir le pôle d’une nouvelle centralité. Aussi émergent autour du nouveau Palais de Justice dessiné par Jean Nouvel, des logements (dont 20 à 25 % de logement social), des bureaux, des commerces, des équipements publics, mais surtout de nouveaux lieux de vie : une pépinière d’entreprises dédiées aux biotechnologies, la FAC, Fabrique Artistique Contemporaine, l’extension de l’hôpital, etc. Dans le neuf, les prix grimpent de 2 900 ¤/m² à 3 600 ¤/m² selon les promoteurs. Dans l’ancien, les biens sont évidemment plus abordables vers Beaulieu à l’est, entre 2 200 ¤/m² et 2 500 ¤/m², et descendent même aux alentours des 1 500 ¤/m² vers la Place Mangin, au sud. Ces quartiers devraient être prochainement désenclavés : deux nouveaux ponts relieront en 2010 Beaulieu à Malakoff et à Saint Sébastien sur Loire au sud.

Guist’hau – Monselet - Procé :

Appartements anciens : entre 2 300 et 3 200 ¤/m²
Appartements neufs : entre 3 200 et 3 500 ¤/m²

A quelques minutes du centre-ville, ce secteur est un des plus prisés des Nantais. Si le boulevard Guist’hau, les Champs-Elysées locaux, a quelque peu perdu de son lustre, les belles maisons et les superbes hôtels particuliers de Monselet demeurent très prisés : à l’abri dans leurs voies privées, leurs parcs aux arbres centenaires font tout leur charme. Les familles apprécient aussi la proximité des 12 hectares du Parc de Procé, ainsi que les bons lycées pour leurs enfants. La fourchette des prix s’étire de 2 300 ¤/m² (années 60/70 un peu excentré) à 3 200 ¤/m² (résidence récente de très bon standing, toutes commodités) selon l’année de construction. Pour les maisons, les acquéreurs peuvent facilement débourser entre 300 000 et 600 000 ¤ selon son ancienneté, son agencement, sa taille et celle du jardin. Les programmes neufs, rares sur le secteur, atteignent les 3 500 ¤/m².

Longchamp - Sainte Thérèse – Perverie :

Appartements anciens : entre 1 600 et 2 600 ¤/m²
Maisons anciennes : entre 250 000 et 400 000 ¤

Au-delà du boulevard Lelasseur, ce secteur prisé s’étend de la très commerçante et très longue route de Vannes (où circule le tramway) jusqu’au Lycée privé bien coté Saint Joseph de Loquidy. Les acquéreurs qui ne peuvent s’offrir leur bien à Saint Félix ou Saint Pasquier se tournent vers ce secteur calme, verdoyant et bien desservi par les bus. Pour les appartements, les prix varient sensiblement selon l’année de construction et l’emplacement : ainsi un T4 de 90 m² avec 3 chambres en excellent état rue Berlioz s’est très bien vendu à 240 000 ¤, tandis que proche du Rond Point de Rennes, un T4/5 de 96 m² dans une ancienne résidence années 70 en mauvais état à trouvé preneur à 150 000 ¤. La même surface aux Collines du Cens avoisine les 180 000 à 190 000 ¤. Aux abords du boulevard Schumann, les maisons des années 30 à rénover s’échangent entre 250 000 et 300 000 ¤, mais peuvent grimper jusqu’à 400 000 ¤ rénovées sur une jolie parcelle de 700 m².

Eraudière – Croissant - Saint Joseph de Porterie :

Appartements anciens : entre 1 800 et 3 100 ¤/m²
Appartements neufs : entre 3 000 et 3 500 ¤/m²

Très recherché pour sa vue sur l’Erdre, en face des facultés (Droit, Science) et des grandes écoles, le quartier de l’Eraudière offre des appartements récents, entre 2 700 et 3 100 ¤/m², et neufs jusqu’à 3 500 ¤/m², avec des prestations de bon standing. Moins recherché mais plus raisonnable, le quartier du Croissant en retrait autour du boulevard Jules Verne permet de dénicher des maisons de 80 m² avec 3 chambres et garage, mitoyennes avec un petit bout de jardin, pour 175 000 à 200 000 ¤. Un appartement du même acabit dans un immeuble années 70 part entre 135 000 et 150 000 ¤. Mais les maisons individuelles plus cossues de 150 m² atteignent les 300 000 ¤. Au nord, Saint-Joseph-de-Porterie devrait accueillir un nouveau quartier de 1 400 logements de petits collectifs résidentiels (dont 25 % sociaux), et surtout un centre-ville réaménagé avec des commerces. On peut y trouver des pavillons plus ou moins récents entre 220 000 et 260 000 ¤.

++++

Doulon – Dalby :

Appartements anciens : entre 1 700 et 2 200 ¤/m²
Maisons anciennes : entre 180 000 et 320 000 ¤

Dans le prolongement de la gare, ces quartiers populaires étaient autrefois prisés par les cheminots. En pleine rénovation depuis plus d’un an et desservis par le tramway, ils permettaient aux ménages chassés du centre de trouver des surfaces plus abordables avec une vraie vie de quartier, notamment dans le Vieux Doulon. D’autant que le Lycée Notre Dames de Toutes-Aides et les écoles et collèges sont plutôt bien cotés. Mais les prix ont fortement augmenté : il faut désormais se délester de 220 000 à 300 000 ¤ pour des maisons des années 50 de 80 à 130 m² bien entretenues, avec un jardin de 300 m². Au moindre défaut, les acquéreurs n’hésitent plus à négocier face aux vendeurs trop gourmands : ainsi une maison à rénover avec 3 chambres, 2 salles de bains, 2 vérandas et 4 garages sur près de 1 000 m² de terrain est partie pour 230 000 ¤. Pas de grands immeubles dans le secteur, mais des petits collectifs anciens dont les surfaces s’échangent entre 1 700 et 2 200 ¤/m².

Saint Clément et Saint Donatien :

Appartements anciens : entre 2 300 et 2 700 ¤/m²
Appartements neufs : entre 3 000 et 3 500 ¤/m²

A l’intérieur des boulevards des Belges, des Poilus et de Doulon, proches du centre, ces quartiers familiaux sont traditionnellement plutôt bien cotés, grâce au Jardin des Plantes et au très bon Lycée Clémenceau. Saint Clément, un peu plus populaire, est un peu plus abordable, très vivant, tandis que Saint Donation bénéficie de la vue sur l’Erdre. Globalement, les appartements oscillent entre 2 300 et 2 700 ¤/m². Dans du bel ancien rénové, un appartement de 80 m² avec 2 chambres peut atteindre les 210 000 ¤. Très demandées, les maisons sont peu nombreuses et les prix grimpent vite. Un peu plus loin vers le pont de la Tortière, une maison de 100 m² avec 4 chambres a trouvé preneur à 325 000 ¤, tandis qu’une plus petite et atypique avec 2 chambres, un garage mais pas de jardin, avec de gros travaux, a changé de mains pour 183 000 ¤.

Rezé - Vertou - Saint Sébastien :

Appartements anciens : entre 1 600 et 2 700 ¤/m²
Maisons anciennes : entre 180 000 et 400 000 ¤

Les communes du sud constituent un marché de report, notamment pour les primo-accédants. Les nouveaux arrivants (Vendéens, Rennais…), moins réticents que les Nantais de souche à franchir la Loire, ont redynamisé ces villes. Rezé, traditionnellement ouvrière, est assez mélangée. Selon les quartiers, et notamment la proximité du tramway et des commerces, on peut trouver des 4-pièces de 80 à 100 m² entre 140 000 et 200 000 ¤. On peut aussi trouver des petites maisons de ville aux alentours des 200 000 ¤, mais on peut aussi y trouver de très belles demeures flirtant avec le million d’euros ! A Saint Sébastien et à Vertou, les familles de cadres apprécient le calme et la verdure très résidentiels et la nouvelle desserte du busway : les parkings dédiés font le plein ! Les maisons de 130 à 150 m² s’échangent entre 300 000 et 450 000 ¤, mais les propriétés exceptionnelles, notamment aux abords de la Sèvre, franchissent la barre du million d’euros.

Saint Herblain – Orvault :

Appartements anciens : entre 1 500 et 2 500 ¤/m²
Maisons anciennes : entre 180 000 et 400 000 ¤

A Saint Herblain, au nord de la Chézine, la Bouvardière et les Thébaudières offrent notamment des immeubles années 60 où il faut compter entre 120 000 et 125 000 ¤ pour un T4 de 70 m², soit environ le même prix qu’un grand T2 dans des résidences post années 80 de standing. Côté maisons, il faut compter entre 250 000 et 350 000 ¤ selon qu’il s’agit d’une petite nantaise ou d’une maison plus récente de plain-pied. Au sud de la Chézine, le quartier Cremetterie-Preux permet d’acquérir des petites maisons sur 2 ou 3 niveaux avec de petits jardins pour 180 000 à 200 000 ¤. A Orvault, côté Nantes, le Petit Chantilly propose de belles maisons d’une grosse vingtaine d’années, de 130 à 150 m² avec 600 m² de jardin de 350 000 à 400 000 ¤, tandis que Plaisance-Ferrière est doté d’immeubles rénovés où les T3 partent pour 140 000 ¤ maximum. Plus loin, le bourg et la vallée du Cens disposent des très belles maisons traditionnelles entre 350 000 et 450 000 ¤ noyées dans la verdure.

La Chapelle sur Erdre – Carquefou :

Appartements anciens : entre 1 700 et 2 300 ¤
Maisons anciennes : entre 250 000 et 450 000 ¤

Au nord–est de Nantes, ces communes résidentielles bénéficiaient d’un très fort engouement, moins perceptible dorénavant : les prix devenus prohibitifs rebutent les acheteurs. A La Chapelle, on peut trouver des maisons mitoyennes d’une centaine de m² pour 220 000 à 230 000 ¤ à la Gesvrine, alors que les maisons d’architecte proche de l’Erdre plafonnent à 400 000 ¤. Au nord vers la Coutancière, il faut compter entre 250 000 et 330 000 ¤ pour une maison non loin du collège. Côté Carquefou, au Bois Saint Lys, les plus grosses propriétés contemporaines tout confort et parfois piscine peuvent atteindre les 500 000 à 600 000 ¤. Pour des maisons années 70 moins chères, aux alentours des 300 000 ¤, il faut se diriger vers le Housseau, historiquement bourgeois mais maintenant moins coté, ou vers La Madeleine.

Article précédent | pret immobilier
Nantes ou le calme revenu

Article suivant | credit immobilier
Trois questions à Patrick Rimbert, 1er adjoint au Maire de Nantes, vice-président de Nantes Métropole, délégué aux grands projets urbains et à la politique de la ville



Vous avez un projet immobilier

Le meilleur taux observé en février 2007

1.00%
1.30%
1.51%
1.79%
Taux fixes hors assurance, relevés chez les meilleurs courtiers prêt immobilier : Empruntis, Ab Courtage ou Cafpi
Taux des CourtiersIndicateur des Taux

Trouvez le meilleur taux

recherche prêt immobilier

Simulation gratuite, réponse immédiate !

pret immobilier et meilleur taux

Choisissez la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Photo © Scott Webb

Vos outils immobiliers

outils immobilier

Je prépare mon plan de
financement immobilier

Calculez votre crédit
immo : mensualités,
frais notaire, taux...


Articles les plus populaires

Calculez l'ensoleillement de votre bien immobilier
Calculez l’ensoleillement de votre bien immobilier
Légère hausse des taux de crédit immobilier mais dynamisme des futurs acheteurs
Légère hausse des taux de crédit immobilier mais dynamisme des futurs acheteurs
Optimiser son dossier de prêt immobilier
Optimiser son dossier de prêt immobilier
rachat de crédit

Astuces Immobilières

Ensoleillement : calculer le pouvoir énergétique de votre toit !
Ensoleillement : calculer le pouvoir énergétique de votre toit !
Lire l'astuce Toutes les astuces


Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies