PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Marché immobilier > Profil futur propriétaire 2014

Marché immobilier

Profil futur propriétaire 2014

Profil futur propriétaire 2014

Tous les deux ans, PAP, De Particulier à Particulier réalise une grande enquête auprès des internautes pour déterminer le profil de ceux qui projettent d’acheter, faire le point sur leur budget, leurs attentes et leurs préférences, mais aussi dresser les caractéristiques du logement idéal. La 6ème édition de l’Enquête Habitat met cette année en lumière une tendance forte : les candidats à l’acquisition sont de plus en plus âgés et disposent d’un apport personnel en constante augmentation. Issus des classes sociales les plus aisées, ces particuliers ne considèrent plus forcément l’achat immobilier comme un placement financier : c’est avant tout la recherche d’une sécurité pour la retraite et d’un meilleur cadre de vie qui motivent l’acte d’achat.

- Une population de secundo-accédants : 66,6% des répondants sont déjà propriétaires d’un logement

- Des particuliers âgés de 40 ans et plus : 57,9% de ceux qui se déclarent en situation d’acheter sont quadragénaires ou plus

- Des candidats majoritairement issus des classes sociales supérieures : 37,6% sont des cadres supérieurs contre 18,6% seulement d’employés. (La proportion des enseignants, agents de maîtrise et employés est en net recul depuis 5 ans : - 41% pour les premiers, - 31% pour les agents de maîtrise et - 21% pour les employés)

- La proportion de retraités a doublé en 5 ans : passant de 7,2% en 2009 à 14,3% en 2014

Financement de l’acquisition : budget immobilier et apport personnel en hausse

L’édition 2014 de l’Enquête Habitat met en lumière une augmentation continue de la part représentée par l’apport personnel dans le budget des futurs acquéreurs. Aujourd’hui, plus d’1/3 des candidats à l’acquisition soit 35.1% prévoit de financer 50% ou plus de leur achat immobilier sans recourir à un prêt. En 2009, ils n’étaient que 23% à penser mettre plus de 60 % d’apport personnel dans le financement de leur bien. Pour la grande majorité des sondés (78,6%), cet apport est constitué de leurs économies personnelles. A l’inverse, seuls 5% des futurs propriétaires projettent d’acheter sans économie préalable. La population candidate à l’achat se compose de davantage de secundo-accédants, plus âgés et appartenant aux catégories sociales les plus aisés.

Le prêt bancaire classique s’impose comme le moyen de financement privilégié : 76,4% pensent y avoir recours, soit plus des 3/4 de la population candidate à l’achat.

En revanche, en perte d’attractivité depuis 5 ans, le Plan Epargne Logement (PEL) ne convainc plus que 48,3% des futurs acquéreurs (contre 55% en 2007 et 2009). Seuls 40% de ceux qui ont placé leurs économies dans un PEL envisagent de financer leur achat immobilier par ce biais.

En 2014, 75,9% des particuliers qui souhaitent acheter envisagent de recourir à un prêt n’excédant pas 20 ans. C’est plus de 6 points de plus qu’en 2009 (ils étaient alors 69,1%). A l’inverse, la part de ceux qui souhaitent prendre un crédit pour 25 ans continue de diminuer significativement : ils ne sont plus que 3,5% à envisager un engagement de plus de 25 ans, contre 4,2% en 2011 et 5,5 en 2009.

Le montant moyen des projets d’acquisition s’est enchéri. Aujourd’hui, un quart d’entre eux envisage de dépenser plus de 400 000 euros (contre 17,4% en 2011) et 1 sondé sur 2 s’est constitué un budget de plus de 250 000 euros (contre 42,6% seulement en 2011). Un budget en constante augmentation mais pour des surfaces qui diminuent. En effet, 62,64% des sondés projettent d’acheter un terrain de moins de 500m2 (contre 37.4% en 2009). Une proportion qui a presque doublé par rapport à 2011, où près de 60% des futurs propriétaires souhaitaient alors acheter un terrain de plus de 500m2.

« Dans un contexte global morose, ceux qui désormais envisagent d’acheter sont donc plus âgés, plus aisés et disposent d’un apport personnel conséquent, généralement issu de la revente d’un précédent bien. Peut-être est-ce la raison pour laquelle ils préfèrent un logement collectif, à proximité du centre-ville. Les futurs acquéreurs projettent en majorité de conserver leur logement plus de 10 ans, signe qu’il s’agit désormais de trouver un bien pour s’y établir en famille et non pour faire un calcul financier à court terme car la part des candidats qui nourrit l’espoir de réaliser un bon placement financier diminue. Ils sont aujourd’hui beaucoup moins à se faire des illusions quant aux chances de plus-values  » déclare Jean-Michel Guérin, Directeur Général de PAP, De Particulier à Particulier.

L’achat immobilier : un investissement sur le long-terme qui participe à un cadre de vie familial, confortable et rassurant

Plusieurs motivations poussent les sondés à acheter un logement. Pour près de la moitié d’entre eux (49.5%) l’achat représente un projet de vie sur le long terme, puisqu’ils envisagent de rester plus de 10 ans dans leur nouveau logement. Le changement de situation familiale est également une des raisons invoquées : ils sont 43,8% à vouloir déménager car la taille de leur habitation est devenue inadaptée (trop grande, ou trop petite). Enfin, une frange importante met en avant des aspirations d’ordre purement personnel : 42,3% déclarent vouloir être propriétaires pour pouvoir faire ce qu’ils veulent chez eux et 40,9% veulent être certains d’avoir un logement lorsqu’ils seront à la retraite. A l’inverse, seuls 33,7% (contre 39.2% en 2009) ont pour ambition de réaliser un placement financier. Dans un contexte économique incertain, la propriété est plus que jamais perçue comme un gage de tranquillité et de sécurité pour l’avenir.

Rien d’étonnant, dès lors, qu’un niveau d’insécurité trop élevé dans le quartier soit considéré comme un critère rédhibitoire à l’achat pour 83,3% des répondants. Pour 76,6%, c’est le bruit qui constitue un obstacle majeur. Enfin, 66,2% des Français n’achèteraient pas un logement si la desserte proposée par les transports en commun était insuffisante.

Ce besoin de proximité trouve un écho dans le temps de transports jugé supportable par les répondants : moins de 6% se déclarent prêts à passer plus d’une heure dans les transports et 42% se refusent à y passer plus d’une demi-heure. La voiture reste, à ce titre, le transport préféré des Français (à 47,1%) suivie par la marche à pied (39%).

L’habitat idéal des Français

Quelles sont les caractéristiques de l’habitat idéal ? Contrairement aux idées reçues, l’année de construction d’un logement ne rentre pas dans les critères de choix des Français. 41,5% des sondés cherchent indifféremment dans le neuf ou l’ancien. En revanche, les qualités prêtées aux logements neufs et anciens sont clairement différenciées. Si les logements récents attirent, c’est parce qu’ils sont plus économes en énergie (70%), disposent d’une meilleure isolation thermique (59%), et ne nécessitent pas de travaux de rénovation (57,5%). Les logements anciens, eux, séduisent par leur charme (49%), leurs prix (jugés plus attractifs par 48%) et aussi par leur plus grande disponibilité dans les centres-villes et les zones prisées (36.4%).

Maison ou appartement ? Une fois encore, il semble difficile de choisir, tant les vertus attribuées aux maisons et aux appartements diffèrent. Les sondés considèrent que les appartements sont moins lourds à entretenir (65.5%), moins chers à l’achat (29.8%) et plus proches du centre-ville (51%). En 2011, le premier critère était la proximité avec le centre-ville pour 78.2% des sondés. Et pour être vraiment attrayants, il est nécessaire que ceux-ci soient dans une petite copropriété, disposent en priorité d’une cave (69%), d’un parking (68.5%) et d’un local à vélo et poussettes (39.9%). A l’inverse, les maisons continuent de séduire aux motifs qu’elles apportent une meilleure qualité de vie (72.2%), moins de nuisance de la part des voisins (49.5%), et rendent les enfants plus heureux (42.8%). Les attributs jugés indispensables pour une maison sont par ordre d’importance le garage (68.3%), la chambre d’amis (51.5%) et le dressing (36.7%).

En ce qui concerne les pièces préférées des Français, l’Enquête Habitat met à jour un palmarès inédit : seuls 2,1% des répondants souhaitent investir dans la décoration de leur chambre. Avec 52,4% des suffrages, le séjour arrive en tête des pièces où l’on souhaite investir en décoration. Et pour cause, les sondés estiment que la fonction première d’un salon est de servir aux activités familiales et à la réception d’amis. La cuisine se classe en deuxième position et engrange 37,4% des votes. Sur la troisième marche du podium, la salle de bain séduit 8% des sondés.

- Source : PAP

Article précédent | pret immobilier
Les français sont sceptiques face à la baisse de prix de l’immobilier

Article suivant | credit immobilier
Bouches‐du‐Rhône : les transactions dans l’ancien, l’optimisme en avant première



Vous avez un projet immobilier

Le meilleur taux observé en avril 2014

1.00%
1.30%
1.51%
1.79%
Taux fixes hors assurance, relevés chez les meilleurs courtiers prêt immobilier : Empruntis, Ab Courtage ou Cafpi
Taux des CourtiersIndicateur des Taux

Trouvez le meilleur taux

recherche prêt immobilier

Simulation gratuite, réponse immédiate !

pret immobilier et meilleur taux

Choisissez la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Photo © Scott Webb

Vos outils immobiliers

outils immobilier

Je prépare mon plan de
financement immobilier

Calculez votre crédit
immo : mensualités,
frais notaire, taux...


Articles les plus populaires

Calculez l'ensoleillement de votre bien immobilier
Calculez l’ensoleillement de votre bien immobilier
Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière : les jeunes et le départ du foyer parental
Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière : les jeunes et le départ du foyer parental
Le prêt 1 % logement (ou Action Logement)
Le prêt 1 % logement (ou Action Logement)
rachat de crédit

Astuces Immobilières

Trouver son bien immobilier grâce à Internet
Trouver son bien immobilier grâce à Internet
Lire l'astuce Toutes les astuces


Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies