PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Marché immobilier > Loi Alur : quel impact sur le moral des acheteurs-revendeurs (...)

Marché immobilier

Loi Alur : quel impact sur le moral des acheteurs-revendeurs ?

Loi Alur : quel impact sur le moral des acheteurs-revendeurs ?

13e vague de l’observatoire du moral immobilier : Près de 30% des futurs acquéreurs* revendent un bien en parallèle de leur nouvelle acquisition. Côté offre, ces acheteurs-revendeurs représentent près de 42% de la totalité des vendeurs sur le marché.

C’est pourquoi l’Observatoire du Moral Immobilier, piloté par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com a souhaité décrypter la vision de ces publics incontournables à l’heure où la Loi ALUR vient alourdir les procédures de vente de biens en copropriété. Le constat : 51% des acquéreurs-revendeurs ont confiance dans l’aboutissement de leur projet d’ici à septembre, soit 13 points de moins que pour les acquéreurs non revendeurs.

« Vendre avant d’acheter est le scénario privilégié par la majorité des acheteurs-revendeurs. Or l’entrée en vigueur de la loi ALUR en mars dernier risque de retarder un peu plus les transactions. » explique Cyril Janin, Directeur Général de Logic-Immo.com et porteparole de l’Observatoire du Moral Immobilier

LES ACHETEURS-REVENDEURS : UN PROFIL À PART

Sans surprise, le profil des acheteurs-revendeurs est plus mûr que celui de ceux qui achètent sans revente. En l’occurrence, 48% d’entre eux ont plus de 50 ans alors qu’ils ne sont que 23% parmi les acquéreurs non revendeurs. Concernant leur catégorie sociale et professionnelle, les acheteurs-revendeurs sont majoritairement cadres (39%) ou retraités (24%).

Les franciliens sont surreprésentés sur ce segment d’acheteurs  : 28% des acquéreurs revendeurs (contre 23% pour les acheteurs simples). Toutefois, le « solde migratoire » en Ile-de-France est négatif : ils vendent plus qu’ils n’achètent dans la région. Une situation qui contraste avec l’attraction certaine de la région Méditerranée où ils sont plus nombreux à acheter qu’à vendre (10% y vendent un bien contre 16% qui en achètent un dans cette région). Dans 96% des cas, le projet d’acquisition d’un acquéreur-revendeur concerne une future résidence principale (tandis qu’ils sont 84% pour les acquéreurs non revendeurs).

La grande majorité (71%) cherche une maison (contre 59% pour les acquéreurs non revendeurs). L’écart se creuse notamment en ce qui concerne la valeur des biens. Ainsi, 39% des acheteurs-revendeurs recherchent des biens estimés à plus de 300 000 euros (les biens d’un tel montant ne concernent que 17% des projets de ceux qui achètent sans revente en parallèle).

LE POIDS INCONTESTABLE DES ACHETEURS-REVENDEURS DANS
LES TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES

Les transactions immobilières sont très souvent animées par des personnes cumulant en même temps le statut de vendeur d’un bien dont ils cherchent à se séparer pour des raisons diverses (personnelles, financières, familiales…) et celui d’acquéreur d’un nouveau bien.

En effet, pas moins de 30% des futurs acquéreurs revendent un bien en parallèle de leur nouvelle acquisition. Côté offre, ces acquéreurs-revendeurs représentent près de 42% des vendeurs. Des chiffres qui démontrent le rôle pivot de cette catégorie d’acheteurs dans la dynamique des transactions immobilières.

LEUR MOTIVATION PREMIÈRE : UN LOGEMENT ADAPTÉ À LEURS BESOINS ET À LEUR CONFORT

Plus de la moitié des acheteurs-revendeurs (57%) aspire avant tout à trouver un logement mieux adapté à leurs besoins et à leur confort (une surface plus grande ou plus réduite, jardin, plain-pied, etc...). Une motivation principale qui les différencie là encore des acquéreurs non revendeurs, dont les deux principales motivations sont d’une part le souhait d’avoir un chez eux qu’ils pourront personnaliser et aménager à leur manière (42%) et d’autre part, la possibilité de constituer un capital (39%).

LOI ALUR : COUP DE FREIN SUR LES PROJETS D’ACHAT-REVENTE ?

Pour les acheteurs-revendeurs, la revente de leur bien complique leur projet d’acquisition les rendant plus sceptiques quant à l’aboutissement à court terme de leur projet d’achat. Sur ce point, l’Observatoire du Moral Immobilier fait état que 51% des acquéreurs-revendeurs ont confiance dans l’aboutissement de leur projet d’ici à septembre, alors qu’ils sont 64% à y croire parmi les acquéreurs non revendeurs.

« Vendre avant d’acheter est le scénario privilégié par la majorité des acheteurs-revendeurs (58%). Toutefois, cela implique un rallongement des délais d’acquisition et pour 29% d’entre eux, leur préoccupation première est de rater une opportunité d’achat à cause des délais de revente. Or l’entrée en vigueur de la loi ALUR en mars dernier risque de retarder un peu plus les transactions.  » explique Cyril Janin, Directeur Général de Logic-Immo.com, et porte-parole de l’Observatoire du Moral Immobilier.

En effet, afin de renforcer la protection de l’acquéreur, la nouvelle loi impose de remettre une série de documents sur l’état de la copropriété lors de la signature de la promesse de vente. Toutefois, réunir l’ensemble des attestations requises auprès des syndics peut parfois rallonger de trois à quatre semaines les délais de revente. Aussi, compte tenu du poids et du rôle pivot des acquéreurs-revendeurs, l’alourdissement du processus de vente de biens en copropriété induit par la loi ALUR risque de ralentir le marché immobilier sur les mois à venir.

*Enquête réalisée par l’Observatoire du Moral Immobilier sur un échantillon représentatif de 1209 personnes ayant un projet d’acquisition d’un logement d’ici à 1 an. Droits réservés Logic-Immo.com

info portfolio

Article précédent | pret immobilier
Profil acquéreur : 58 % des instigateurs en démarche immobilière sont des femmes

Article suivant | credit immobilier
Baisse des prix de l’immobilier mais des acquéreurs qui boudent leur plaisir



Vous avez un projet immobilier

Le meilleur taux observé en juin 2014

1.00%
1.30%
1.51%
1.79%
Taux fixes hors assurance, relevés chez les meilleurs courtiers prêt immobilier : Empruntis, Ab Courtage ou Cafpi
Taux des CourtiersIndicateur des Taux

Trouvez le meilleur taux

recherche prêt immobilier

Simulation gratuite, réponse immédiate !

pret immobilier et meilleur taux

Choisissez la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Photo © Scott Webb

Vos outils immobiliers

outils immobilier

Je prépare mon plan de
financement immobilier

Calculez votre crédit
immo : mensualités,
frais notaire, taux...


Articles les plus populaires

Calculez l'ensoleillement de votre bien immobilier
Calculez l’ensoleillement de votre bien immobilier
Qu'est-ce qu'une assurance emprunteur ?
Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?
Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière : les jeunes et le départ du foyer parental
Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière : les jeunes et le départ du foyer parental
rachat de crédit

Astuces Immobilières

Bien choisir son locataire
Bien choisir son locataire
Lire l'astuce Toutes les astuces


Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies