PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Marché immobilier > Achat immobilier : perception des acquéreurs à moins d’un an

Marché immobilier

Achat immobilier : perception des acquéreurs à moins d’un an

Achat immobilier : perception des acquéreurs à moins d’un an

Les propriétaires jouent la carte de la prudence : Résumé de 4 questions clés sur le ressenti des futurs acquéreurs à l’égard du marché et son évolution, l’indice permet de détecter les tendances de la demande immobilière. La confiance des futurs acquéreurs recule au troisième trimestre. Entre janvier et octobre 2011, l’indice qui la synthétise est passé de +11,4 pts à -11,4 pts. En effet, les futurs propriétaires sont pris en tenaille entre d’une part, l’attente d’une baisse des prix immobiliers et d’autre part, une inquiétude croissante liée à la dégradation de l’environnement économique et son impact éventuel sur leurs situations financières personnelles. Aussi, cet indice témoigne d’une attitude prudentielle chez les futurs acquéreurs.

Un assouplissement du marché ressenti par les futurs acquéreurs

En janvier 2011, 50% des futurs acquéreurs pensaient que c’était encore le moment d’acheter un bien. Toutefois, au premier semestre, la remontée des taux de crédits immobiliers associée à des prix élevés avait contraint les futurs acquéreurs à revoir leur jugement. En juillet 2011, seul un tiers pensait que c’était encore le moment d’acheter et 28% estimaient que le moment n’était plus opportun. En octobre, on observe un léger rebond d’optimisme avec 38% qui considèrent que c’est le moment d’acheter et, surtout, plus que 22% qui pensent le contraire.

Ainsi, les futurs propriétaires perçoivent un desserrement du marché. Toutefois, cette vision est brouillée par des conditions d’emprunt perçues comme plus difficiles. Ce sont moins les taux de crédit que le gel des émissions de crédits immobiliers qui sont ici en cause. Après avoir atteint un niveau plancher en 2010, les taux ont certes remonté au premier semestre 2011 mais restent à un niveau relativement bas et ont même enregistré un fléchissement en septembre 2011. Ainsi, 31% des futurs acquéreurs pensent qu’ils restent attractifs en octobre. Paradoxalement, la moitié des futurs acquéreurs pense que les prêts immobiliers sont difficiles à obtenir alors qu’ils n’étaient que 28% à partager cette conviction en janvier 2011. Le contexte économique et financier ainsi que les règles prudentielles imposées aux banques se sont, en effet, traduits par une baisse du volume des prêts accordés.

L’impact de la crise commence à se faire sentir sur leur situation financière personnelle

Au-delà de l’impact sur l’émission de crédit, les futurs acquéreurs commencent à ressentir les effets de la crise sur leur situation financière personnelle. Alors qu’en janvier 2011, un quart déclarait que leur situation financière personnelle s’était améliorée au cours des 6 derniers mois, ils ne sont plus que 19% en octobre 2011. Parallèlement, ils sont 15% à penser qu’elle s’est empirée en octobre, contre 9% en janvier.

Des perspectives futures pessimistes

En octobre 2011, ils sont 70% à prévoir une dégradation du niveau de vie générale, contre 58% en janvier 2011. Cette tendance se confirme dans l’opinion générale des ménages français relevée par |’INSEE en novembre 2011. L’indicateur de confiance des ménages se situe à son plus bas niveau depuis février 2009 (Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages - novembre 2011).

Une baisse des prix de plus en plus attendue

Octobre 2011 est marqué par une rupture à l’égard de l’évolution perçue des prix immobiliers. Alors que seulement 11% des futurs acquéreurs prévoyaient une baisse des prix en janvier 2011, ils sont désormais 42% à attendre un recul des prix dans les 6 prochains mois. Un recul des prix est désormais jugé inéluctable pour les futurs propriétaires. Ces prévisions sont susceptibles de les inciter à retarder leurs projets afin de bénéficier de meilleures conditions d’acquisition dans les prochains mois.

Sources : ÉTAT DU MARCHÉ IMMOBILIER ET PERCEPTION DES FUTURS ACQUÉREURS – Copyright © LogicImmo.com,2011

Article précédent | pret immobilier
État du marché immobilier : les futurs acquéreurs préfèrent attendre

Article suivant | credit immobilier
2012 : IMPACT DES COUPS DE RABOT ANNONCES et APPROCHE DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES



Vous avez un projet immobilier

Le meilleur taux observé en décembre 2011

1.00%
1.30%
1.51%
1.79%
Taux fixes hors assurance, relevés chez les meilleurs courtiers prêt immobilier : Empruntis, Ab Courtage ou Cafpi
Taux des CourtiersIndicateur des Taux

Trouvez le meilleur taux

recherche prêt immobilier

Simulation gratuite, réponse immédiate !

pret immobilier et meilleur taux

Choisissez la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Photo © Scott Webb

Vos outils immobiliers

outils immobilier

Je prépare mon plan de
financement immobilier

Calculez votre crédit
immo : mensualités,
frais notaire, taux...


Articles les plus populaires

Calculez l'ensoleillement de votre bien immobilier
Calculez l’ensoleillement de votre bien immobilier
Immobilier/crédit : Domiciliation des revenus limitée à 10 ans, quels impacts ? Décryptage Empruntis
Immobilier/crédit : Domiciliation des revenus limitée à 10 ans, quels impacts ? Décryptage Empruntis
Le prêt 1 % logement (ou Action Logement)
Le prêt 1 % logement (ou Action Logement)
rachat de crédit

Astuces Immobilières

Achat immobilier : les points de vigilance
Achat immobilier : les points de vigilance
Lire l'astuce Toutes les astuces


Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies