PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Marché immobilier > 9 français sur 10 souhaitent plus de transparence sur le marché de (...)

Marché immobilier

9 français sur 10 souhaitent plus de transparence sur le marché de l’immobilier

9 français sur 10 souhaitent plus de transparence sur le marché de l’immobilier

Selon l’étude commanditée par Coocoonhome.com, le 1er réseau social 100% immobilier, auprès de l’institut de sondage Ifop : 70% des Français considèrent que l’information diffusée par les acteurs de l’immobilier est opaque et pour 79% cloisonnée entre les particuliers et les professionnels.

La transparence de l’information dans la société en général

Les Français adhèrent massivement à l’idée de transparence (92% des personnes interrogées) : la transparence représente une valeur positive, et même « très positive » pour 31% d’entre eux.

Aucun des différents domaines de la société soumis au jugement des Français n’est perçu comme majoritairement transparent. Seul 28% des personnes interrogées considèrent la société française en général comme une société transparente. Parmi les domaines considérés, le monde du sport et celui de l’alimentaire s’en sortent le mieux, en étant perçus comme des secteurs transparents par respectivement 46% et 43 % des interviewés. Il en va de même pour le monde de l’entreprise et le domaine de la santé considérés comme transparents par plus d’un tiers des Français (36% chacun).

57% des Français jugent que la transparence n’évolue pas dans la société en général et 26% estiment qu’elle régresse, contre seulement 17% des Français qui observent une progression.

Les Français dressent le constat d’une société globalement opaque. Pour les interviewés, les secteurs les plus opaques, qui pâtissent également d’une mauvaise réputation, sont : les marchés financiers (12%) ; la politique (13%) ; le nucléaire (19%) et l’immobilier (28%).

87% des Français estiment que la politique est opaque et elle le serait toujours plus selon 39% des interviewés, seuls 14% jugent à l’inverse que la transparence y a progressé.47% des Français considèrent également que la transparence des marchés financiers régresse.

Seuls 14% des personnes interrogées estiment que la transparence a progressé dans le domaine de l’immobilier, contre un quart considérant qu’elle a reculé (26%).

Spontanément, les Français consacrent les médias et les sportifs comme les acteurs de la société les plus transparents (19%). Médias et sportifs devancent dans ce palmarès les entreprises, les syndicats et les religieux, évoqués par 13% des interviewés.

Les Français plébiscitent un certain nombre de mesures destinées à réduire l’opacité de la société.

Ainsi, 96% des personnes interrogées se disent favorables à une distinction des produits frais des produits surgelés sur la carte des restaurants d’une part, à l’obligation pour les centrales nucléaires à publier un rapport annuel d’activité d’autre part. 94% des interviewés se prononcent par ailleurs en faveur de l’affichage du prix réel des carburants ainsi que pour rendre publiques les recettes perçues par l’Etat grâce aux radars. Dans les mêmes proportions, 93% des Français sont favorables à la publication des tests des laboratoires pharmaceutiques ainsi que des résultats des analyses anti-dopage dans le sport. Au final, seules deux mesures recueillent une approbation moindre, mais toutefois très majoritaire : 64% des personnes interrogées soutiennent la diffusion à la télévision des procès impliquant des personnalités publiques d’une part, et se disent favorables à la publication du bilan de santé du Président de la République d’autre part.

Les Français constatent un progrès de la transparence en général mais eux ne se sentent pas directement concernés par l’accroissement des révélations sur leurs préférences ou leurs opinions les plus intimes.

Au-delà du constat d’opacité globale de la société, 75% des interviewés estiment que les Français en révèlent plus aujourd’hui sur leurs préférences sexuelles, et 65% qu’ils se livrent davantage sur leur vie privée en général. Une personne sur deux estime que les Français sont plus transparents sur leurs opinions politiques (50%), et 38% qu’ils se livrent davantage sur leurs convictions religieuses. Au final, seule la rémunération serait moins dévoilée selon eux : 30% jugent que les Français en disent moins sur leurs revenus, contre 28% estimant le contraire.

Paradoxalement, seul un quart des personnes interrogées estime se livrer plus sur ses opinions politiques qu’auparavant (25%), contre 18% s’agissant des opinions religieuses ou encore 17% s’agissant de la rémunération.

Méthodologie :

Etude réalisée par l’Ifop pour : Coocoonhome.com
Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing).

Article précédent | pret immobilier
Des loyers qui augmentent face à des revenus qui ne suivent plus

Article suivant | credit immobilier
Les français ont besoin de transparence sur le marché de l’immobilier





Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies