PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Immobilier professionnel > Agences et franchises immobilières > 36 000 transactions pour 6,2 milliards d’euros de ventes en 2007 pour (...)

Agences et franchises immobilières

36 000 transactions pour 6,2 milliards d’euros de ventes en 2007 pour Laforêt Immobilier

Bilan très positif pour Laforêt Immobilier, le réseau de franchise d’agences immobilières créé en 1991 par Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers. Le réseau vient de publier ses résultats : il a réalisé, en France, 36 000 transactions en 2007 pour un montant de ventes de 6,2 milliards d’euros générant 220 millions d’euros hors taxes d’honoraires, soit 263 millions d’euros TTC. « Nous récoltons aujourd’hui les fruits de la professionnalisation accrue de nos agences et d’une communication qui s’appuie sur nos trois valeurs : clarté, convivialité, efficacité », souligne Bernard de Crémiers.
Le réseau s’est également étoffé l’an dernier, avec l’ouverture de 100 nouveaux points de vente, et compte désormais 850 agences sur l’Hexagone. Objectif 2008 : franchir le cap des 1 000 agences en France. « Sur un marché un peu plus sensible que les années précédentes, les agences Laforêt Immobilier tirent leur épingle du jeu, relève Patrick-Michel Khider. Le réseau poursuit son développement et enregistre une croissance du nombre de transactions ».
Hors de nos frontières, après le Maroc et le Luxembourg, l’enseigne envisage de s’implanter prochainement en Suisse, en Belgique et en Italie. Au Portugal, l’accueil a été très favorable : le Master Franchisé du Portugal a déjà signé en quelques mois 16 contrats de franchises. À terme, l’objectif du réseau est d’atteindre 1 500 agences en France, 4 500 en Europe et 10 000 à l’international.

La demande soutient le marché

Sur le front de l’immobilier, 2008 devrait se caractériser par une stabilisation des prix et par la segmentation de l’immobilier en micro-marchés : « Les vendeurs, tout comme les acquéreurs, sont entrés dans une phase d’attentisme qui devrait entraîner une baisse du nombre de transactions de l’ordre de 4 à 5 points. De fait, sans pour autant baisser, les prix se stabiliseront », analyse Patrick-Michel Khider. « La tendance la plus notable pour nous, ajoute Bernard de Crémiers, c’est qu’il existe de moins en moins, en France, un marché global de l’immobilier mais une multitude de micromarchés, avec chacun leurs caractéristiques et leur évolution propres. Alors que Paris et la proche banlieue étaient auparavant les seuls à être considérés comme hors normes, la plupart des régions ou agglomérations répondent aujourd’hui à des logiques particulières ». La demande devrait contribuer a tiré le marché : « Remarquons cependant que les grandes règles qui régissent l’immobilier n’ont pas changé. Les particuliers achètent pour se loger et l’offre, surtout dans les grandes villes, reste nettement insuffisante », conclut Patrick-Michel Khider.

Article précédent | pret immobilier
Huit nouvelles agences ERA Immobilier

Article suivant | credit immobilier
Laforêt Immobilier lance une campagne de communication dédiée au recrutement de nouveaux franchisés





Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies