PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Fiscalité immobilière > Éviter la taxe sur la plus-value immobilière : la solution de la résidence de (...)

Fiscalité immobilière

Éviter la taxe sur la plus-value immobilière : la solution de la résidence de tourisme

Éviter la taxe sur la plus-value immobilière : la solution de la résidence de tourisme

La taxe sur les plus-values immobilières a provoqué l’ire de nombreux professionnels de l’immobilier n’a pas fini de faire parler d’elle. Gérard Cornillon, président de Terrésens présente une solution alternative : investir dans une résidence de tourisme.

« Les résidences secondaires traditionnelles, de plus en plus coûteuses, seront délaissées au profit des résidences de tourisme, défiscalisées à l’entrée. Le mouvement a déjà commencé ! » Par Géraud Cornillon, Président de Terrésens

« La nouvelle taxation concernant la plus-value des résidences secondaires est la goutte d’eau qui va faire déborder le vase !

Nous le remarquions déjà depuis un certain temps et le mouvement devrait donc s’accentuer : les personnes qui souhaitent acheter une résidence de vacances optent, de plus en plus, pour un appartement situé dans une résidence de tourisme qui coûte nettement moins cher (compte tenu des revenus perçus).

Certes, ce n’est pas tout-à-fait la même chose. Dans le cas d’un achat immobilier classique, la famille est propriétaire de l’appartement ou de la maison dans son intégralité, c’est-à-dire qu’elle en dispose quand elle le souhaite. Dans le cas d’une résidence de tourisme avec services, elle choisit de ne l’occuper que quelques semaines par an. Cela peut atteindre deux mois. Il y a fort à parier que si l’on faisait un sondage auprès des propriétaires de résidences secondaires, la grande majorité d’entre elles avoueraient qu’elles y résident moins de deux mois dans l’année… Dans ces conditions, pourquoi en être propriétaire douze mois sur douze ? Pourquoi payer des charges de copropriété, des travaux, etc. dont le coût s’alourdit au fil du temps ? Un appartement dans une résidence de tourisme peut également être occupé deux mois par an, mais, là, pas d’entretien, pas de travaux, mais, au contraire, des revenus garantis provenant de l’exploitation de la résidence et s’inscrivant dans une fourchette de rendement comprise entre 3,5% et 4,5% (par rapport au prix d’achat), généralement. Autre argument de poids : la gestion déléguée de son logement, dans une résidence de tourisme, est évidemment appréciée de tous ceux qui ont connu les aléas de la location saisonnière avec son cortège de petits ennuis réguliers à régler…

Sans parler du côté très appréciable d’arriver dans un lieu 4 étoiles où votre arrivée est préparée : l’appartement est propre, les lits sont faits et tout est à disposition : piscine, SPA et autres lieux conviviaux.

Ces avantages séduisent déjà clairement les étrangers, par exemple. Alors qu’il y a quelques années, les Britanniques, les Belges et les Hollandais notamment achetaient sans hésiter des maisons dans le Périgord, l’Ardèche, le Var ou autres lieux touristiques, le rythme de ces transactions a nettement reculé au profit d’achats dans des résidences avec services. Pour preuve, la clientèle des résidences du groupe MMV (exploitant accueillant quelques 130.000 vacanciers par an) est composée de Français à hauteur de 65% et d’Etrangers pour 35% qui proviennent majoritairement de Scandinavie, des Pays-Bas, de Belgique, du Royaume-Uni et des pays de l’Est et dont un grand nombre d’entre eux sont propriétaire d’un logement dans la résidence. Dans la résidence située à Sainte-Foy en Tarentaise, programme en cours de commercialisation (80 logements sont déjà vendus) et géré par MMV by Terrésens (société conjointe MMV et Terrésens), 60% des propriétaires sont britanniques.

Rappel des avantages fiscaux des résidences avec services

- Récupération de la TVA, soit une ristourne de 19,6% sur le prix de vente, à condition de déléguer la gestion du bien à un exploitant, pendant 20 ans.

- Statuts LMNP et LMP (relevant de la catégorie des BIC, bénéfices industriels et commerciaux) : les statuts de Loueur en meublé non professionnel (LMNP) et professionnel (LMP) permettent, en plus de l’exonération de TVA et sous conditions, de pouvoir déduire du revenu imposable les frais d’acquisition (notaire, hypothèque, honoraires de commercialisation…) et toutes les charges liées à l’activité ou de pouvoir être exonéré d’ISF sur ces biens immobiliers commerciaux.

- Statut LMNP-Dispositif Censi-Bouvard (Scellier) : ce dispositif offre une réduction d’impôt égale à 22% ou 18% de l’investissement, étalée sur 9 ans.

- Sources : Groupe MMV et Terresens

Article précédent | pret immobilier
Immobilier : la valeur de la pierre remise en question

Article suivant | credit immobilier
Résidences Secondaires et taxe sur la plus-value immobilière : vendre n’est pas jouer



Vous avez un projet immobilier

Le meilleur taux observé en septembre 2011

1.00%
1.30%
1.51%
1.79%
Taux fixes hors assurance, relevés chez les meilleurs courtiers prêt immobilier : Empruntis, Ab Courtage ou Cafpi
Taux des CourtiersIndicateur des Taux

Trouvez le meilleur taux

recherche prêt immobilier

Simulation gratuite, réponse immédiate !

pret immobilier et meilleur taux

Choisissez la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Photo © Scott Webb

Vos outils immobiliers

outils immobilier

Je prépare mon plan de
financement immobilier

Calculez votre crédit
immo : mensualités,
frais notaire, taux...


Articles les plus populaires

Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière : les jeunes et le départ du foyer parental
Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière : les jeunes et le départ du foyer parental
Calculez l'ensoleillement de votre bien immobilier
Calculez l’ensoleillement de votre bien immobilier
Reconnaissance internationale pour Home-Staging Experts
rachat de crédit

Astuces Immobilières

Racheter son crédit immobilier à plusieurs reprises n'est pas toujours judicieux
Racheter son crédit immobilier à plusieurs reprises n’est pas toujours judicieux
Lire l'astuce Toutes les astuces


Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies