PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
Accueil > Crédit immobilier > Taux Régionaux > Juin : Comment la fiscalité locale plombée par les mensualités du crédit et (...)

Taux Régionaux

Juin : Comment la fiscalité locale plombée par les mensualités du crédit et augmente les taux d’intérêt « impôts locaux compris »

Juin : Comment la fiscalité locale plombée par les mensualités du crédit et augmente les taux d’intérêt « impôts locaux compris »

Les résultats dans les 10 plus grandes villes de France  : Alors que les Français viennent tout juste de remplir la « fastidieuse » déclaration d’impôts sur le revenu et de s’acquitter pour les personnes concernées du second tiers, Meilleurtaux, courtier en crédit a décidé de se pencher sur le poids de la fiscalité locale dans l’achat d’un bien immobilier type de 70m² et plus particulièrement la part qu’elle représente sur une année au regard des mensualités de crédit.

JPEG - 100.9 ko

Lorsqu’on envisage de devenir propriétaire, le calcul classique consiste à calculer les mensualités du crédit en fonction du montant emprunté, en y ajoutant s’il y a lieu les charges de copropriété. Or, force est de constater qu’un autre poste de dépense peut venir grever le budget d’un achat immobilier, en l’occurrence les impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation).

Il s’agissait donc dans cette étude de mesurer l’impact de la fiscalité locale dans le financement d’un bien immobilier type (70m²) à la fois en nombre de mensualités supplémentaires mais aussi en équivalent de taux d’intérêt.

Jusqu’à près de 3 mensualités supplémentaires

« Les résultats sont édifiants » remarque Maël Bernier, Directrice de la communication et porte-parole chez Meilleurtaux.com. « Dans certaines villes de France, les acheteurs déboursent jusqu’à près de 3 mensualités en plus sur une année pour payer leurs impôts locaux. » précise-t-elle. Au rang des mauvais élèves figurent en tête du classement Marseille et Montpellier (avec presque 3 mois en plus), suivies de près par Toulouse, Nantes et Bordeaux (un peu plus de 2 mensualités supplémentaires), Strasbourg (près de 2 mensualités). Les villes de Lille et Nice font presque figure de « bonne élèves » avec seulement 1,5 mensualités en plus, tout comme Lyon à 1,2 mois. Saluons la performance de Paris qui grâce au double effet cumulé d’une mensualité nettement plus élevée pour la même surface de référence et une fiscalité locale particulièrement basse affiche moins d’une demi-mensualité en sus.

Quand la fiscalité locale fait exploser le taux du crédit immobilier

L’autre façon de mesurer l’impact réel de la fiscalité locale dans le financement d’un bien immobilier est d’ajouter les différentes taxes (foncière et habitation) en les lissant sur une année ce qui permet d’obtenir une mensualité taxes incluses et ainsi de déterminer le taux d’intérêt réel correspondant à des mensualités « fiscalité comprise ».

En effectuant ce calcul, force est de constater que les taux « fiscalité locale comprise » assumés par les particuliers dans certaines agglomérations sont clairement très au-dessus des taux du seul crédit bancaire.

Ainsi, alors que le taux moyen sur 20 ans se situe autour de 2% (hors assurance), le poids de la fiscalité locale à Marseille et Montpellier fait passer le taux d’emprunt pour les acheteurs marseillais et montpelliérains à 4,50%, 4,10% à Toulouse, 4,05% à Nantes, 3,95% à Bordeaux, 3,85% à Strasbourg, 3,45% à Lille et Nice, 3,25% à Lyon et seulement 2,45% à Paris. « La conclusion est sans appel, la fiscalité locale fait grimper le taux de peu ou prou 2 points de % dans la moitié des grandes villes de France » explique Maël Bernier.

« Avec la baisse des prix qui induit une baisse du montant des transactions, le gain pour les localités sera de moins en moins élevé, d’où l’intérêt pour les villes de maintenir une fiscalité élevée. » conclut Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com

- Sources : Meilleurtaux.com

Article précédent | pret immobilier
Taux de prêt immobilier : des baisses et toujours des baisses…

Article suivant | credit immobilier
Hausse des taux de crédit immobilier en juin selon Empruntis



Vous avez un projet immobilier

Le meilleur taux observé en juin 2015

1.12%
1.30%
1.51%
1.95%
Taux fixes hors assurance, relevés chez les meilleurs courtiers prêt immobilier : Empruntis, Ab Courtage ou Cafpi
Taux des CourtiersIndicateur des Taux

Trouvez le meilleur taux

recherche prêt immobilier

Simulation gratuite, réponse immédiate !

pret immobilier et meilleur taux

Choisissez la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Photo © Scott Webb

Vos outils immobiliers

outils immobilier

Je prépare mon plan de
financement immobilier

Calculez votre crédit
immo : mensualités,
frais notaire, taux...


Articles les plus populaires

Légère hausse des taux de crédit immobilier mais dynamisme des futurs acheteurs
Légère hausse des taux de crédit immobilier mais dynamisme des futurs acheteurs
Calculez l'ensoleillement de votre bien immobilier avec Sun-time
Calculez l’ensoleillement de votre bien immobilier avec Sun-time
Chutes de balcon : comment les prévenir ?
Chutes de balcon : comment les prévenir ?
rachat de crédit

Astuces Immobilières

Bien préparer son budget pour acheter dans l’immobilier
Lire l'astuce Toutes les astuces

Mentions légales

Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.12%
1.30%
1.51%
1.95%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies