PRET IMMOBILIER, Crédit immobilier, les taux immobilier, information sur l'immobilier
►Trouvez un courtier◄ Crédit immo avec Empruntis
►Taux de crédit immobilier◄ Grille des Taux Courtiers Historique des taux
Accueil > Crédit immobilier > Assurance de prêt > Pourquoi choisir une délégation pour son assurance de prêt ?

Assurance de prêt

Pourquoi choisir une délégation pour son assurance de prêt ?

Bien qu’aucune loi n’oblige un emprunteur à souscrire une assurance de prêt, même contre les risques décès-invalidité, lors de la souscription d’un prêt immobilier, la banque exige de son client qu’il souscrive une assurance afin se prémunir contre le non-remboursement du crédit par l’emprunteur. Même si en apparence son coût semble peu élevé, par exemple 10 euros pour 1 000 euros emprunté ou un taux de 0,3 % par exemple, « son coût total peut représenter de 5 à 16 % du coût total du crédit », explique le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com Le taux de l’assurance emprunteur peut varier de 0,10 % à 0,40 % selon le contrat souscrit et les garanties incluses.

Théoriquement, lorsqu’il dépose sa demande de crédit immobilier, l’emprunteur a le choix entre l’assurance de groupe, proposée par la banque, et la délégation d’assurance, soit une assurance individuelle souscrite directement auprès d’un assureur et déléguée au profit de la banque. Les délégations d’assurance sont généralement moins chères que les assurances de groupe, sauf notamment en cas de risque élevé, par exemple pour les personnes exerçant un métier dit à risques (gendarme, pompier, etc.) ou souffrant de certaines pathologies chroniques. Dans ces cas, les emprunteurs peuvent notamment demander une assurance spécifique dans le cadre de la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé).

Le projet de loi Lagarde sur la réforme du crédit à la consommation vise à faciliter les délégations d’assurance et leur acceptation par les établissements bancaires. En cours de discussion au Sénat (après avoir été adopté par l’Assemblée Nationale il y a quelques semaines), le projet de loi contient plusieurs mesures contraignantes pour les banques. L’emprunteur pourra librement choisir son assurance à condition que l’assurance choisie présente des garanties équivalentes à celles prévue dans le contrat de groupe de la banque émettrice de l’offre de prêt immobilier. Si la banque refuse la délégation d’assurance, elle devra motiver sa décision et elle ne pourra pas proposer un taux d’intérêt du crédit immobilier plus élevé que dans son offre avec assurance de groupe.

Article précédent | pret immobilier
Assurance emprunteur : le CSF couvre certaines professions à risque

Article suivant | credit immobilier
Cafpi et Vitae, prêt pour assurer !





Flash taux ! Le meilleur taux actuel (taux fixes, dossiers excellents) :
1.00%
1.30%
1.51%
1.79%


Infosimmo.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique Vie Privée et Cookies